Comment lutter contre les téléphones en prison ?

Certains prisonniers disposent de téléphones et de puces pour communiquer avec leurs proches. Quels sont les moyens mis en place afin de tenter de remédier à cette situation ?

FRANCE 2

C'est de notoriété publique : les téléphones sont largement répandus dans les prisons. Les appareils rentrent le plus souvent lors des visites reçues par les détenus et circulent ensuite entre les prisonniers, notamment grâce au système de "yoyo".

804 brouilleurs

31 000 téléphones portables ont été saisis en 2015 dans les prisons françaises. Il y a pourtant 804 brouilleurs installés dans les prisons, mais ils sont souvent obsolètes. Alors ne faudrait-il pas installer un régime de détention particulier pour les détenus à risque, à l'image de ce que connaît Salah Abdeslam à Fleury-Mérogis (Essonne) ? Placé à l'isolement total, le terroriste présumé est soumis en permanence à un système de surveillance. Mais ce régime à un coût important : jusqu'à 20 surveillants mobilisés à chaque instant.

Le JT
Les autres sujets du JT
Quartier dédié aux jihadistes dans la prison de de Lille-Annoeullin, le 11 octobre 2015. 
Quartier dédié aux jihadistes dans la prison de de Lille-Annoeullin, le 11 octobre 2015.  (SARAH ALCALAY/SIPA)