Aimée Lebeau, ancienne résistante : rencontre avec une femme hors du commun

Aimée Lebeau a été militante et résistante. A 103 ans elle s'apprête à recevoir la Légion d'honneur.

Aimée Lebeau, 103 ans, ancienne résistante communiste s'apprête à recevoir la Légion d'Honneur, à sa grande surprise. La récompense d'une vie d'engagement militant débuté très tôt. "Je n'en reviens pas, je n'ai rien fait de sensationnel, et les choses que j'ai fait c'était de bon cœur, pour aider" raconte Aimée Lebeau.

Dès 1934, à 21 ans, cette ancienne infirmière encartée au parti Communiste part sur le front de la guerre d'Espagne pour soigner les combattants. De retour en France, la guerre éclate. Son mari, Maurice, lui aussi militant est déporté dans un camp de travail en Isère. Aimée Lebeau entre alors en résistance et passera plusieurs fois la ligne de démarcation pour acheminer du courrier et être au plus près de son homme.

Elle est se rend encore aux réunions du Parti communiste

"J'avais pas la trouille" s'amuse l'ancienne résistante. "C'est ça quand on aime son mari, on fait tout ce qu'il faut pour le voir" ajoute-t-elle. Une vie hors du commun qui fait le bonheur de sa famille : "Ce sont des personnes qui ont voulu le bonheur de tout le monde et qui ont œuvré pour améliorer le sort des gens" s'émeut le fils d'Aimée Lebeau.

 

Le JT
Les autres sujets du JT