Recevoir la Légion d'honneur, ça change quoi ?

La traditionnelle promotion du 1er janvier de l'ordre national de la Légion d'honneur a été publiée au "Journal officiel".

Line Renaud reçoit la dignité de grand officier de la Légion d\'honneur des mains de François Hollande, le 21 novembre 2013 à l\'Elysée, à Paris.
Line Renaud reçoit la dignité de grand officier de la Légion d'honneur des mains de François Hollande, le 21 novembre 2013 à l'Elysée, à Paris. (GONZALO FUENTES / AFP)

En ce début d'année, la comédienne Michèle Morgan, l'historien Alain Decaux, les "chasseurs de nazis" Serge et Beate Klarsfeld ainsi que la romancière américaine Danielle Steel font partie des 657 récipiendaires de la promotion du 1er janvier 2014 de la Légion d'honneur.

Les heureux distingués ne sont pas tous célèbres et beaucoup d'anonymes reçoivent, eux aussi, la plus élevée des distinctions nationales. Une distinction qui récompense des "mérites éminents acquis au service de la nation soit à titre civil, soit sous les armes", précise le Code de la Légion d'honneur. Que change cette décoration si vous la recevez ?

Vous intégrez la grande famille de la Légion d'honneur

Si certains ont le sentiment qu'elle est décernée à tour de bras, la Légion d'honneur est en réalité une distinction assez rare. Aujourd'hui, seuls 93 000 Français peuvent s'en enorgueillir. La plupart adhèrent à la Société des membres de la Légion d’honneur (SMLH), qui compte 55 000 sociétaires et qui se décrit comme "un réseau étroit, uni et dynamique regroupant tous les légionnaires qui partagent les mêmes valeurs".

Les filles, petites-filles et arrière-petites-filles de décorés ont, de la même façon, la possibilité de faire leurs études dans les deux prestigieuses Maisons d’éducation de la Légion d’honneur (un collège et un lycée). Mais les places sont chères : il y a environ 400 demandes pour 55 places en classe de seconde, rapporte L'Etudiant.fr. Avec une grande importance accordée à la discipline - l'uniforme est obligatoire -, le lycée affiche un taux de réussite de 100% au bac, dont 85,9% de mentions bien ou très bien.

Les membres de la SMLH peuvent aussi se retrouver en vacances ou même partir à la retraite ensemble dans des résidences de standing. Le château du Val, à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), et la résidence de Costeur Solviane, à Saint-Raphaël (Var), deux propriétés de la SMLH, proposent en effet d'accueillir des retraités sur de longues périodes ainsi que des visiteurs de passage.

Vous ne gagnez pas plus d'argent…

On ne fait pas fortune avec la Légion d'honneur. Aucune pension n'est prévue. Chaque décoré doit s'acquitter des droits de chancellerie, à hauteur de 20,28 euros pour un chevalier, afin d'obtenir le brevet officiel après la remise de la décoration.

Mais, surtout, la grande chancellerie ne fournit pas les décorations, qui peuvent être achetées auprès de la Monnaie de Paris. Pour une décoration de chevalier, il faut compter 180 euros (75 euros pour le modèle réduit). Et les prix peuvent monter jusqu'à 990 euros pour la plaque de grand-croix, la plus haute dignité de la Légion d'honneur. Mais pas de panique, la tradition veut que ce soit la famille ou les amis et collègues qui se cotisent pour l'offrir.

Enfin, il est toujours possible de récupérer la médaille de quelqu'un d'autre. Exemple avec l'ancienne ministre et désormais chroniqueuse Roselyne Bachelot, qui arbore celle de son père décédé, Jean Narquin.

… mais vous gagnez (un peu) de prestige

"La Légion d'honneur peut permettre de gagner en visibilité, j'espère que cela aidera à faire avancer ce que l'on fait", explique à francetv info Béatrice Idiard-Chamois, fondatrice de la consultation "handicap et parentalité" au sein du département mère-enfant de l'Institut mutualiste Montsouris, à Paris. Première sage-femme élevée à cette distinction, elle rit lorsqu'on lui parle de prestige. "Bien sûr que je suis flattée, mais cela ne changera tout de même pas ma vie."

Certains auront la chance d'être invités par l'Elysée alors que d'autres se contenteront de la préfecture ou même de l'intimité de leur salon. Car c'est au légionnaire ou à ses proches d'organiser la cérémonie de remise de la décoration. Et bien sûr, le président de la République ne remet pas, en main propre, la Légion d'honneur à tout le monde. Les autres la reçoivent d'un parrain qu'ils choisissent, et qui doit lui-même être membre de la Légion d'honneur.

Et pour éviter que votre distinction ne tombe dans les oubliettes, une fois la cérémonie passée, vous avez le droit de faire figurer la mention à la suite de votre nom, sur les actes administratifs, les procès-verbaux policiers et autres jugements.