Sondages de l'Élysée : Nicolas Sarkozy contraint de témoigner au procès

Publié
Sondages de l'Élysée : Nicolas Sarkozy contraint de témoigner au procès
FRANCEINFO
Article rédigé par
J. Debraux, N. Perez, H. Pozzo, D. Fuchs - franceinfo
France Télévisions

Le tribunal de Paris a ordonné mardi 19 octobre l'audition de Nicolas Sarkozy dans le procès sur les sondages de l'Élysée. L'ancien président de la République sera entendu comme témoin le 2 novembre.

Nicolas Sarkozy ne souhaitait pas venir s'expliquer dans l'affaire des sondages de l'Élysée. Le tribunal de Paris va désormais le contraindre à témoigner. Il n'est pas poursuivi, car il est couvert par son immunité présidentielle. Mais le tribunal a estimé mardi 19 octobre son témoignage nécessaire, une victoire pour l'association anticorruption Anticor. Dans cette affaire, Claude Guéant, ancien secrétaire général de l'Élysée, Patrick Buisson, longtemps conseiller de l'ombre de Nicolas Sarkozy, et Emmanuelle Mignon, ancienne directrice du cabinet du chef de l'État, sont depuis lundi jugés à Paris pour détournement ou recel de fonds publics.

À la barre le 2 novembre

Les juges les soupçonnent de ne pas avoir respecté les règles d'appels d'offres afin de commander la centaine de sondages entre 2007 et 2012. Plusieurs millions d'euros d'argent public sont dépensés pour des études d'opinion dont l'objet interroge, comme l'image du couple Bruni-Sarkozy ou encore la cote de popularité de Dominique Strauss-Kahn, alors possible adversaire de Nicolas Sarkozy pour la présidentielle de 2012. C'est notamment sur l'utilité et la finalité de ces sondages que l'ancien président sera entendu par la justice le 2 novembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.