Cet article date de plus d'un an.

Procès des écoutes : prison ferme requise contre Nicolas Sarkozy

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Nicolas Sarkozy : prison ferme requise contre l’ancien président
France 2
Article rédigé par
E.Pelletier - France 2
France Télévisions

Quatre ans de prison, dont deux fermes, ont été requis mardi 8 décembre contre Nicolas Sarkozy, son avocat Thierry Herzog et l’ancien magistrat Gilbert Azibert au procès dit "des écoutes". Ils sont jugés pour "corruption" et "trafic d’influence". 

Éric Pelletier, journaliste France Télévisions, est en duplex depuis le palais de justice de Paris, mardi 8 décembre. "Le parquet national financier s’est montré implacable ce soir, quatre ans d’emprisonnement dont deux fermes pour les prévenus", commente-t-il depuis le tribunal judiciaire. Concernant Nicolas Sarkozy, il a notamment été déclaré : "On pensait qu’un ancien président de la République avait gardé à l’esprit la grandeur, la responsabilité et les devoirs de sa charge. On ne peut pas admettre qu’un ancien président oublie la République". 

L’heure de la riposte 

Thierry Herzog, son avocat, a été qualifié de "mauvais génie" du dossier, "égaré par son amitié". Enfin, Gilbert Azibert, ancien haut magistrat, serait "l’instrument consentant des intérêts de Nicolas Sarkozy". L’ancien chef de l’État a "encaissé stoïquement l’accusation", rapporte Éric Pelletier. Les avocats de la défense commenceront mercredi 9 décembre leur plaidoirie. "L’heure est ce soir à la riposte", conclut le journaliste pour France Télévisions. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.