Désintox. Oui, Nicolas Sarkozy était autorisé à quitter le territoire français en juillet, malgré sa condamnation dans l'affaire Bygmalion

Publié
Article rédigé par

Mi-juillet, la famille Bruni-Sarkozy s'est envolée pour neuf jours de croisière en Grèce. De nombreux internautes se sont émus de telles vacances à l'étranger, pour un ex-président condamné, fin septembre 2021, à un an de prison ferme dans l'affaire Bygmalion.

C'est une escapade qui n'est pas passée inaperçue. Mi-juillet, la famille Bruni-Sarkozy s'est envolée pour neuf jours de croisière en Grèce, sous l'œil bienveillant de Paris-Match. De quoi faire bondir de nombreux internautes, qui se sont émus de telles vacances à l'étranger, pour un ex-président condamné, fin septembre 2021, à un an de prison ferme dans l'affaire Bygmalion. Une peine aménageable, certes, en détention à domicile, mais qui n'aurait pas dû l'autoriser, selon ces twittos, à quitter le territoire.

« Sarkozy condamné à 1 an de prison, peine aménagée avec bracelet électronique, mais que fait-il alors en Grèce ? », s'indigne ainsi Plume en relayant un visuel montrant l'ancien Président et son épouse allongés sur ce qui ressemble à un yacht. « Les conditions de détention des délinquants de droite condamnés à de la prison ferme sont quand même pires que celles de #Fresnes », ironise un autre, en référence à la polémique concernant l'activité de karting organisée au sein de la prison francilienne.

Sauf que l'ancien chef de l'État avait bien le droit de se rendre à l'étranger cet été. En effet, son avocat a fait appel, suspendant la peine prononcée en première instance, comme l'a confirmé la Cour d’appel de Paris à Désintox. Autrement dit, Nicolas Sarkozy jouit, pour l’instant, de sa liberté de mouvement. Une liberté qui pourrait cependant être remise en cause par une autre affaire. En mars 2020, l’ancien Président a été condamné à trois ans de prison dont deux avec sursis dans le dossier dit « des écoutes ». Une décision dont il a également fait appel, conduisant à un nouveau procès qui devrait se tenir fin novembre.

Retrouvez Désintox du lundi au jeudi sur Arte.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/DesintoxArte
Sur Twitter : https://twitter.com/artedesintox
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur Instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.