Espace : les communications avec le robot Philae sont définitivement coupées

C'est la fin de l'aventure pour Philae. Deux ans après son atterrissage sur la comète Tchouri, le robot-laboratoire a fini son travail de recherche. Rosetta, la sonde qui le transportait, vient de couper le cordon.

France 2

Philae n'enverra plus jamais de données à la sonde Rosetta. Depuis le mercredi 27 juillet, toutes les communications ont été coupées entre le petit robot et la sonde qui lui servait de relais avec la Terre. La fin d'une aventure commencée il y a dix ans. En novembre 2014, Philae réalise un exploit : il atterrit sur le noyau de la comète Tchouri. Une première dans l'histoire spatiale. Philae analyse le sol, le gaz et les poussières de la comète. L'expérience est réussie.

Philae ne donnait plus de nouvelles depuis un an

Au total, 80% de ses activités scientifiques ont été remplies. "Cela nous a permis de regarder, d'avoir in situ des observations sur ce qu'étaient les origines de la vie et nous avons accumulé des dizaines d'heures de données", explique Jean-Yves Le Gall, président du CNES, Centre national d'études spatiales. Depuis un an, Philae ne donnait plus de nouvelles. Couper le cordon était devenu inévitable. Les jours de la sonde européenne Rosetta sont aussi comptés. Le 30 septembre, elle se posera à son tour sur la comète Tchouri pour d'ultimes analyses avant de prendre sa retraite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Modélisation par ordinateur du robot Philae, fournie par l\'Agence spatiale européenne, en décembre 2013.
Modélisation par ordinateur du robot Philae, fournie par l'Agence spatiale européenne, en décembre 2013. (MEDIALIAB / ESA)