Cet article date de plus d'un an.

La Chine a envoyé son premier astronaute civil dans l'espace

Le séjour des trois astronautes doit durer six mois et signe une nouvelle étape dans l'avancée du programme spatial de Pékin.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le vaisseau spatial Shenzhou-16 décolle depuis le site de lancement de Jiuquan (Chine), le 30 mai 2023. (LI GANG / XINHUA / AFP)

La Chine a envoyé mardi 30 mai vers sa station spatiale Tiangong trois nouveaux astronautes, dont pour la première fois un civil. Il s'agit d'une expérience précieuse pour le géant asiatique, qui a réaffirmé vouloir envoyer un Chinois sur la Lune d'ici à 2030, grand objectif d'un programme spatial qui progresse avec régularité depuis plusieurs décennies.

Le trio de la mission Shenzhou-16 a décollé à bord d'une fusée Longue-Marche 2F à 9h31 heure locale (02h31 heure de Paris) du centre de lancement de Jiuquan, dans le désert de Gobi, selon des journalistes de l'AFP sur place. Le lancement a été un "succès total" et les "astronautes sont en bonne forme", a déclaré Zou Lipeng, directeur du centre de lancement.

Commandant de la mission, le vétéran Jing Haipeng, dont c'est le quatrième vol spatial, est accompagné de l'ingénieur Zhu Yangzhu et de Gui Haichao, professeur et premier civil chinois dans l'espace. Spécialiste des sciences et de l'ingénierie spatiale, ce dernier sera plus particulièrement chargé des expériences dans la station. Il n'est pas issu des forces armées comme c'était systématiquement le cas jusqu'à présent. Leur séjour dans Tiangong ("Palais céleste"en chinois) doit durer six mois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.