Espace : la sonde Lucy a décollé pour tenter d'en savoir plus sur notre système solaire

La NASA a envoyé la sonde Lucy près de Jupiter, au-dessus d'un champ d'astéroïdes.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le lancement de la sonde Lucy, en Floride, le 16 octobre 2021. (BILL INGALLS / NASA HANDOUT / MAXPPP)

Une nouvelle mission spatiale a été lancée ce samedi matin 16 octobre depuis la Floride, aux États-Unis. La sonde Lucy de la Nasa s'est envolée pour un long voyage vers la banlieue de Jupiter. À l'image du squelette de Lucy, découvert en 1974 en Afrique qui nous a permis d’en savoir plus sur l’origine de l’Homme, cette sonde spatiale va tenter de nous apprendre plus sur l’origine de notre système solaire.

Pour cela, direction des amas d’astéroïdes appelés les "Troyens". "Ce sont des astéroïdes qui se situent à des points de Lagrange, des points stables autour de Jupiter, qui sont une sorte de réservoir d'astéroïdes", explique Éric Lagadec, astrophysicien à l’Observatoire de la Côte d’Azur. Ces astéroïdes, qui sont situés à plus de 700 millions de kilomètres du soleil, "vont être survolés par une mission spatiale pour la première fois", précise-t-il.

Arrivée à destination prévue en 2027

Il faudra attendre 2027 pour que Lucy arrive à destination. Elle pourra lors commencer à étudier ces objets dont la composition, la densité, la forme permettront par exemple d’en savoir plus sur l’évolution de l’agencement des planètes autour de notre soleil.

"Depuis 1995 on a découvert des exoplanètes, qui tournent autour d'autres étoiles, et on s'est rendu compte que le modèle qu'on avait pour expliquer la formation du système solaire n'était pas forcément juste, détaille Éric Lagadec. Et que les planètes telles qu'on les observe actuellement dans le système solaire avaient migré. C’est-à-dire que leur position n'est pas celle à laquelle elles se sont formées."

Éric Lagadec a regardé Lucy s’envoler depuis le Sénégal, où astronomes professionnels et amateurs ont pu observer cette nuit l’un des astéroïdes qui sera survolé dans plusieurs années par la sonde, comme un clin d’œil. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Espace

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.