Toujours en colère, les sages-femmes manifestent à nouveau

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
sage femme
FRANCEINFO
Article rédigé par
N. El Khaouafi - franceinfo
France Télévisions

Les sages-femmes sont descendues dans la rue jeudi 7 octobre pour la sixième fois en 2021. Elles réclament plus de reconnaissance et d'effectifs. La prime et la hausse de salaire annoncées ont été jugées insuffisantes.

Les sages-femmes sont venues des quatre coins de la France pour exprimer leur ras-le-bol. Manque de moyens, d'effectifs, de reconnaissance, salaires trop bas, elles sont à bout de souffle. Plusieurs centaines d'entre elles ont manifesté à Paris jeudi 7 octobre pour dénoncer leurs conditions de travail. Une sage-femme qui débute gagne en moyenne 1 700 euros net par mois, trop peu pour attirer dans le service public les jeunes générations.

Les sages-femmes veulent gagner plus

"Ça fait des années qu'on est médical sur le papier, mais indexé sur des grilles de salaires d'infirmières. Du grand public, j'entends dire qu'on est des infirmières spécialisées. Ça nous fait un peu bouillir quand on fait cinq ans d'étude", déplore une manifestante. Après la fronde du mois de septembre, une revalorisation salariale de 100 euros pour les sages-femmes hospitalières avait été annoncée. Une mesure qui n'a visiblement pas suffi à apaiser la colère.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.