Premiers secours : victime d'un arrêt cardiaque, le journaliste George Eddy sensibilise désormais aux gestes qui sauvent

Publié
Durée de la vidéo : 4 min
En juillet dernier, le journaliste George Eddy était victime d’un arrêt cardiaque. Heureusement pour lui, Maxime Lang, un jeune homme de 21 ans, lui a prodigué les premiers soins. Depuis, ils sensibilisent ensemble aux gestes qui sauvent. -
Premiers secours : victime d'un arrêt cardiaque, le journaliste George Eddy sensibilise désormais aux gestes qui sauvent En juillet dernier, le journaliste George Eddy était victime d’un arrêt cardiaque. Heureusement pour lui, Maxime Lang, un jeune homme de 21 ans, lui a prodigué les premiers soins. Depuis, ils sensibilisent ensemble aux gestes qui sauvent. - (France 2)
Article rédigé par France 2 - L. Nahon, S. Guibout, M. Niewenglowski, S. Auvray, Y. Kadouch
France Télévisions
France 2
En juillet dernier, le journaliste George Eddy était victime d’un arrêt cardiaque. Heureusement pour lui, Maxime Lang, un jeune homme de 21 ans, lui a prodigué les premiers soins. Depuis, ils sensibilisent ensemble aux gestes qui sauvent.

Il est impossible d’éloigner George Eddy très longtemps des terrains de basket. Ses médecins lui ont bien sûr interdit de jouer des matchs intenses, mais il peut encore savourer un concours de tir. En juillet dernier, le célèbre journaliste sportif a été victime d’un arrêt cardiaque. Sa vie, il la doit à Maxime Lang, avec qui il joue plusieurs fois par semaine. Le jeune homme lui a prodigué les premiers soins. "Ça s’appelle une mort subite. Vous perdez connaissance. C’est comme si vous étiez mort", décrit le survivant de 67 ans.

13 minutes de massage cardiaque

Au téléphone avec les secours, Maxime Lang s'est laissé guider. "George s’arrête de respirer et le SAMU nous dit qu’il faut commencer le massage cardiaque", se souvient le jeune homme de 21 ans, qui craignait alors de "mal faire" ou "de lui casser des côtes". Pourtant, il assure que "ne pas se lancer aurait été un drame ou une erreur". Maxime Lang a réalisé 13 longues minutes de massage cardiaque jusqu’à l’arrivée des secours. Depuis, les deux amis veulent témoigner pour sensibiliser aux gestes qui sauvent.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.