Virus Zika : l'OMS lance l'alerte pour une urgence mondiale

L'épidémie continue de progresser en Amérique du Sud et a atteint la zone caraïbe. Le Brésil est le pays le plus touché.

Le virus transmis par le moustique tigre ne cesse de progresser depuis quelques mois. Il ne présente pas de risque mortel pour l'homme, mais peut provoquer des malformations chez les bébés nés de femmes touchées par la maladie. "Je pense que quand les gens la voient, ils doivent se dire : 'mon dieu, regardez ce bébé avec sa petite tête', ils doivent penser que c'est horrible, qu'elle ressemble à une poupée", raconte la mère de la petite Émilie née microcéphale au Brésil.

Plus de 4 000 enfants seraient nés avec ces problèmes dans le pays. L'Organisation mondiale de la santé a déclaré un état d'urgence mondial pour contrer la maladie qui a déjà touché plus de 1,5 million de personnes au Brésil.

Ne pas venir aux JO

Dilma Rousseff, la présidente brésilienne a annoncé des mesures exceptionnelles. Elle recommande aux femmes enceintes de ne pas se rendre dans le pays lors des Jeux olympiques l'été prochain. En France, la Guyane et la Martinique sont passées en phase épidémique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Comme la dengue et le chikungunya, le virus du Zika est transmis à l\'homme par le moustique tigre.
Comme la dengue et le chikungunya, le virus du Zika est transmis à l'homme par le moustique tigre. (CDC / BSIP / AFP)