Sud-ouest : les Landes ravagées par la grippe aviaire

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Sud-ouest : les Landes ravagées par la grippe aviaire
France 2
Article rédigé par
O. Maurel, T . Breton, N. Titonel - France 2
France Télévisions

Dans le Sud-ouest, en France, l’inquiétude monte alors que l’épidémie de grippe aviaire progresse à grands pas, lundi 11 janvier. Plus de 600 000 canards ont dû être abattus depuis début décembre.

Envoyer leurs canards à l’abattoir est un crève-cœur pour les producteurs des Landes. Pourtant, depuis début décembre, ce sont plus de 500 000 bêtes qui ont dû être abattues à cause de la grippe aviaire. Serge Mora, éleveur, est ainsi forcé de se débarrasser de tout son élevage qui a été contaminé. Très touché et attristé, il n’a pourtant pas le choix. 500 de ses canards sont déjà morts, soit 15 fois plus qu’en 2017, lors de la dernière épidémie. En cause : le virus circule beaucoup plus vite.

Des chercheurs tentent de trouver des réponses

Dans un laboratoire vétérinaire, l’inquiétude est de mise. Le peu de distance entre les fermes joue a priori un rôle, d’après François Landais, vétérinaire. Une équipe de chercheurs prennent de grandes précautions dans une ferme ; elle a des chances d’être atteinte. Alors, les professionnels font des prélèvements de l’air et des surfaces, ainsi que des tests PCR. Par ces gestes, ils tentent de mieux comprendre la vitesse de propagation du virus.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.