Euthanasie : atteinte de la chorée de Huntington, une malade a fait le choix de la fin de vie

Publié
Euthanasie : une malade de la chorée de Huntington a fait le choix de la fin de vie
Article rédigé par
H. Migout, S. Neuquelman, L. Piacentile - France 3
France Télévisions
Le débat sur la fin de vie s’ouvre vendredi 9 décembre avec la convention citoyenne. En France, des malades font aujourd’hui le choix de l’étranger pour mettre fin à leurs souffrances.

Marie-Josée Terradura souffrait de la chorée de Huntington, une maladie incurable qui affecte petit à petit le corps tout entier, sans aucun espoir de guérison. Elle avait exprimé sa volonté d’aller en Suisse pour avoir recours à un suicide assisté. "Psychologiquement, c’est une maladie qui vous détruit. Vous voyez que vous maigrissez à vue d’œil, que vous ne pouvez plus rien faire. (...) J’organise quand même le suicide de mon épouse, c’est dur", confie Bernard, son mari.

Un souhait clair et assumé


Ce suicide assisté a eu lieu début juin en Suisse. Bernard Terradura a rendu public des vidéos et des images du moment, pour montrer à tous que sa femme souhaitait bien mourir, en toute conscience. "J’attendais ce moment avec plus qu’impatience", disait-elle. "Elle était sereine, elle était heureuse de partir, heureuse", relate Nicole Labbe, amie de Marie-Josée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.