Selon Patrick Balkany, plusieurs cas d'Ebola ont été signalés en France

"Le ministère de la Santé a été prévenu par mes sources et c'est tout de même curieux que l'on n'ait pas d'échos", s'interroge le député-maire de Levallois-Perret.

Patrick Balkany, député-maire UMP de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), le 15 octobre 2013 à l\'Assemblée nationale, à Paris.
Patrick Balkany, député-maire UMP de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), le 15 octobre 2013 à l'Assemblée nationale, à Paris. ( MAXPPP)

Il cite des "sources médicales fiables", mais ne précise pas lesquelles. Dans un communiqué publié sur son site, Patrick Balkany affirme que "plusieurs cas [d'Ebola] auraient été signalés sur le territoire français". "J'ai donc demandé dès aujourd'hui au ministre, par une question écrite qui sera publiée au Journal officiel dans les tout prochains jours, de bien vouloir m’indiquer combien de cas atteints par le virus Ebola avaient, à ce jour, été recensés en France", se félicite ainsi le député-maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).

Contacté par Le Scan, du Figaro, l'élu UMP a confirmé ses propos. "Le ministère a été prévenu par mes sources et c'est tout de même curieux que l'on n'ait pas d'échos", s'est-il interrogé. Le ministère de la Santé a par ailleurs démenti tout cas de contamination en France.

Le risque d'importation en France reste faible

Selon le ministère, le risque d'importation de l'épidémie en France reste très faible, même s'il est possible qu'un cas soit signalé dans l'Hexagone. Comme francetv info l'expliquait il y a quelques jours, les contrôles ont été renforcés à nos frontières, un protocole strict est prévu et les hôpitaux français sont équipés pour traiter ce type de maladie.

A ce jour, le virus Ebola a fait quelque 960 morts en Afrique de l'Ouest et plus de 1 700 cas de contamination ont été recensés, d'après l'Organisation mondiale de la santé (OMS).