Ebola : la découverte d'un cas hors d'Afrique est-elle inquiétante ?

Un patient hospitalisé au Texas est devenu mardi le premier malade d'Ebola diagnostiqué hors du continent africain, et aux Etats-Unis. Faut-il s'en inquiéter ?

L\'hôpital où le patient atteint du virus Ebola a été hospitalisé, à Dallas, au Texas (Etats-Unis), le 30 septembre 2014.
L'hôpital où le patient atteint du virus Ebola a été hospitalisé, à Dallas, au Texas (Etats-Unis), le 30 septembre 2014. (MIKE STONE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Il est arrivé apparemment en bonne santé aux Etats-Unis. Quelques jours plus tard, il a développé la fièvre Ebola. Un patient ayant contracté la maladie en Afrique a été diagnostiqué au Texas (Etats-Unis), mardi 30 septembre. Il est hospitalisé à Dallas, et a été placé en quarantaine.

C'est la première fois qu'un cas est diagnostiqué hors d'Afrique, où l'épidémie a franchi le cap des 3 000 morts, le 27 septembre. Faut-il craindre une propagation mondiale ?

Non, il n'a pas pu infecter les passagers de l'avion

Cet homme, dont la nationalité n'a pas été précisée, a voyagé au Liberia avant de venir au Texas. Il arrive aux Etats-Unis par avion le 20 septembre, sans aucun symptôme. Quatre jours après, il commence à ressentir des symptômes. Il fait appel à un médecin le 26 septembre.

Selon le directeur des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, le Dr Tom Frieden, il "n'y a aucun risque", donc, que cette personne ait pu infecter des passagers à bord de l'avion qui l'amenait au Texas, puisqu'il n'avait alors aucun symptôme. 

Or, seuls les patients présentant des symptômes sont contagieux. De plus, le virus Ebola ne se transmet pas par voie aérienne, comme la grippe par exemple. Il ne peut être transmis qu'au contact direct de fluides contaminés, comme le sang ou la salive.

Oui, ses proches peuvent être touchés

En revanche, le Dr Tom Frieden juge "possible que des membres de l'entourage du malade contractent Ebola dans les prochaines semaines". De ce fait, ils vont être surveillés de très près. La période d'incubation peut aller jusqu'à 21 jours.

"Il a eu peu de contacts avec sa famille, pas plus d'une poignée", précise le Dr Tom Frieden, dans le New York Times (en anglais). Les autorités tentent actuellement de retrouver toutes les personnes avec qui il a été contact.

Non, les Etats-Unis sont équipés pour soigner le virus

Avant ces deux patients, deux médecins américains et une missionnaire aide-soignante rapatriés aux Etats-Unis après avoir contracté le virus au Liberia avaient été récemment déclarés guéris. Car le pays a les moyens de soigner les patients atteints du virus de manière efficace.

"Chaque hôpital est équipé pour traiter Ebola et garder [les patients] en quarantaine", souligne Quartz (en anglais). Ainsi l'a indiqué un membre de la Maison blanche, sur Twitter : "Les Etats-Unis ont les meilleurs docteurs et la meilleure infrastructure du monde préparée pour répondre à Ebola".