Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Pour survivre à la crise, des entreprises conçoivent des bornes de gel hydroalcoolique

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
VIDEO. Bornes de gel hydroalcoolique : la nouvelle tendance des entreprises
Article rédigé par
France Télévisions

Avec la crise sanitaire et économique, plusieurs entreprises ont décidé de se diversifier pour ne mettre la clé sous la porte. Produire des bornes distribuant du gel hydroalcoolique semble être la nouvelle poule aux oeufs d'or. 

"

C'est un véritable succès. On est nous-même un peu surpris, on n'est pas loin des mille devis sur ce type d'appareil

C'est ce qu'explique Xavier Sleiter, responsable commercial de "La barrière automatique ", une entreprise située à côté de Lyon. Jusqu'à la crise du Covid-19, on fabriquait ici des barrières. Désormais la société connaît un grand succès avec ses distributeurs de gel en libre accès et sans contact. Ils sont capables de dispenser de 10.000 à 15.000 doses sans besoin d'être rechargés. Présentées comme étant très résistantes aux intempéries et au vandalisme, ces bornes ont déjà conquis la Métropole de Lyon, qui commence à en équiper l'espace public. 

Se réinventer pour ne pas faire faillite

Cet exemple est loin d'être le seul.  Caen, Alès, dans l'Eure-et-Loir ou en Bourgogne....la liste des entreprises qui ont décidé de se lancer dans ce business ne cesse de s'allonger. Comme à Longvic en Côte d'or, dans un atelier de menuiserie, spécialisé dans la production de stands en bois. Le coronavirus a mis à l'arrêt les 47 salariés. Après un mois et demi de chômage partiel, David Butet, le directeur, a décidé de prendre les devants. "Une nuit, je me suis réveillé en me disant qu'il fallait qu'on se diversifie. J'ai alors eu cette idée de réfléchir à la création d'un distributeur de gel hydroalcoolique" raconte-t-il. 

Nouvel objet incontournable du mobilier urbain ? 

Ces bornes automatiques, imaginées en urgence pour répondre à une crise sanitaire inédite, vont rapidement devenir incontournables dans nos villes. Mais pour combien de temps ? Pour ces entreprises, ce marché florissant risque également d'être éphémère. Ou, au contraire, ces distributeurs vont-ils s'installer durablement dans nos paysages urbains ? Il est pour l'heure trop tôt pour savoir à quel point cette épidémie va changer, sur le long terme, nos habitudes et notre environnement. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.