Vidéo "Nous avons eu raison de ne pas reconfiner la France à la fin du mois de janvier", estime Emmanuel Macron

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
VIDEO. "Nous avons eu raison de ne pas confiner la France à la fin du mois de janvier", estime Emmanuel Macron
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

"Je n'ai aucun mea culpa à faire, ni aucun remords ni aucun constat d'échec", a affirmé le chef de l'Etat jeudi soir lors d'une conférence de presse à l'issue d'un conseil européen en visioconférence.

Pas d'excuses. Emmanuel Macron a estimé, jeudi 25 mars, avoir "eu raison de ne pas reconfiner la France" fin janvier. "Il n'y a pas eu l'explosion qui était prévue par tous les modèles", a plaidé le chef de l'Etat, malgré le regain épidémique de Covid-19 constaté actuellement dans le pays. Plus tôt dans la soirée, Olivier Véran a annoncé que les nouvelles mesures de confinement instaurées la semaine passée étaient étendues à trois nouveaux départements (19 au total). Par ailleurs, Santé publique France a fait état de plus de 45 000 nouveaux cas confirmés de la maladie lors des dernières 24 heures.

"Je n'ai aucun mea culpa à faire, ni aucun remords ni aucun constat d'échec. Nous avons eu raison de le faire", a toutefois estimé Emmanuel Macron lors d'une prise de parole depuis l'Elysée, à l'issue d'une session de travail du conseil européen en visioconférence. "Le zéro virus n'existe pas (...) et nous ne sommes pas une île. Nous considérions [en janvier] qu'avec les mesures de couvre-feu prises et les mesures de freinage, nous pouvions faire face sans qu'il y ait de flambée. C'est ce qui s'est passé." 

Le président a toutefois reconnu que les "semaines qui viennent seront difficiles". "Dans les prochains jours et semaines, nous aurons des nouvelles mesures à prendre, tous ensemble" contre l'épidémie, a-t-il annoncé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.