VIDEO. Ecole ou classe fermée pour cause de Covid-19 : "La priorité c'est que les parents puissent continuer à travailler", affirme Elisabeth Borne

La ministre du Travail était l'invitée de franceinfo vendredi matin. 

FRANCEINFO / RADIOFRANCE

Alors qu'une centaine de classes et 22 établissements sont actuellement fermés en France à cause du coronavirus, selon Jean-Michel Blanquer, "la priorité ce sont des gardes d'enfants pour que les parents puissent continuer à travailler", a déclaré vendredi 4 septembre Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, sur franceinfo. "On est en train de regarder quel est le bon dispositif", a-t-elle dit alors que le porte-parole du gouvernement avait dit que le congé parental serait possible pour les parents concernés.

Le dispositif va "arriver rapidement"

Ces systèmes de garde peuvent être "organisés par l'école et la mairie. On est en train de regarder, à défaut, si on n'arrivait pas à 100% des cas, quel est le bon dispositif qui permettrait que les parents puissent rester chez eux. Ce n'est évidemment pas l'objectif. L'objectif c'est vraiment de trouver des solutions pour que les parents puissent continuer à aller travailler avec un système de garde", a poursuivi la ministre du Travail. 

Le 1er septembre, Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, avait déclaré sur franceinfo, que "le congé parental sera possible dans le cas ou la classe ou l'école est fermée". "La priorité, c'est qu'on propose aux parents une alternative, a ajouté Elisabeth Borne. Il y a eu des indemnités journalières payées par la sécurité sociale au début de la crise, puis il y a eu de l'activité partielle. Donc, il y aura un dispositif de ce type-là pour les cas où il n'y aurait pas de garde. L'école qui ferme, la classe qui ferme, doit trouver une solution." Le dispositif pour les parents "va arriver rapidement", a assuré Elisabeth Borne.



Élisabeth Borne était l\'invitée de franceinfo vendredi 4 septembre. 
Élisabeth Borne était l'invitée de franceinfo vendredi 4 septembre.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)