VIDEO. Confinement à Londres : les abords du palais de Buckingham déserts, la relève de la garde suspendue

Depuis le 23 mars, les Britanniques sont eux aussi soumis au confinement contre le coronavirus. Devant le palais de Buckingham, les habituels touristes ont disparu et la relève de la garde est suspendue.

JEAN-ANDRE GIANNECCHINI / RADIO FRANCE

C'est l'un des lieux les plus touristiques de la capitale britannique : le palais de Buckingham, résidence londonienne de la reine Elizabeth II, est ces jours-ci inhabituellement calme. Aucun promeneur dans le parc de Saint-James, qui jouxte le palais ; aucune activité dans les rues voisines ; aucun touriste pour assister à la traditionnelle relève de la garde.

>> Les dernières informations sur la pandémie de coronavirus dans notre direct 

L'attraction, très populaire, a été suspendue pour respecter la consigne sanitaire de distanciation sociale. Patrick est venu à vélo avec ses enfants, pour profiter du beau temps : "D'habitude il y a davantage de sentinelles, et des centaines de touristes pour regarder ! C'est vraiment agréable d'être ici sans personne autour, continue-t-il, mais c'est une situation terrible, qui nous affecte tous." 

En raison de la pandémie de coronavirus, le Royaume-Uni a décrété des mesures de confinement le 23 mars. Les rassemblements de plus de deux personnes sont interdits, les écoles sont fermées ainsi que les pubs, restaurants, cinémas, théâtres...

En revanche, contrairement à ce qui a été décidé en France, il n'est pas besoin de se munir d'une attestation dérogatoire pour sortir de chez soi, mais le confinement est généralement bien respecté. Le cas du Premier ministre Boris Johnson, en convalescence après avoir été placé en soins intensifs pour lutter contre le Covid-19, a sans doute fait réfléchir ses concitoyens.

La reine les a appelés dimanche 5 avril à rester "unis et déterminés" pour vaincre le coronavirus. Elle s'est confinée au château de Windsor. Et en attendant, les abords de son palais de Buckinghamvont rester calmes et silencieux... 

A Londres en plein confinement, les abords du palais royal de Buckingham sont déserts, le 9 avril 2020
A Londres en plein confinement, les abords du palais royal de Buckingham sont déserts, le 9 avril 2020 (JEAN-ANDRE GIANNECCHINI / RADIO FRANCE)