Coronavirus : les Etats-Unis déplorent déjà plus de 15 000 morts

Le Premier ministre britannique avait été placé en soins intensifs lundi soir en raison d'une aggravation de son état.

Ce direct est terminé.

Ce qu'il faut savoir

Les Etats-Unis ont dépassé les 15 000 morts liés à la pandémie de nouveau coronavirus, jeudi 9 avril, selon le comptage de l'université américaine Johns Hopkins. Selon cette même source, le pays comptait plus de 450 000 cas de Covid-19 officiellement recensés, un chiffre bien inférieur au vrai nombre de personnes infectées, en raison du manque de tests disponibles. 

>> Ce direct est terminé. Suivez l'actualité de vendredi par ici

Boris Johnson est sorti des soins intensifs. Testé positif au Covid-19, le Premier ministre britannique avait été placé en soins intensifs lundi soir en raison d'une aggravation de son état. 

 Le Covid-19 a officiellement fait plus de 12 000 morts en France depuis le début de l'épidémie, a annoncé jeudi 9 avril le directeur général de la santé, Jérôme Salomon. Mais l'espoir vient d'un autre chiffre : la France compte 82 patients en moins en réanimation. Le solde est pour la première fois faiblement négatif. "On peut donc espérer un plateau, mais c'est un plateau très haut et il faut rester prudent", estome Jérôme Salomon. 

 Le Royaume-Uni a enregistré 881 décès supplémentaires de patients malades du Covid-19, portant le total à 7 978 morts, a annoncé jeudi 9 avril le ministre des Affaires étrangères, Dominic Raab. Le virus a officiellement contaminé 65 077 personnes dans le pays, l'un des plus durement touchés en Europe, a-t-il précisé lors d'une conférence de presse. 

 En Italie, une centaine de médecins mort du Covid-19. En Italie, l'épidémie de Covid-19 a déjà fait au total environ 18 000 morts. Les médecins, en première ligne de la lutte contre le coronavirus, payent un lourd tribut. "Nous avons le nombre de médecins décédés à cause du Covid-19, c'est 100, peut-être même 101 à l'heure actuelle malheureusement", a indiqué, jeudi 9 avril, le service de presse de la Fédération nationale des ordres de médecins en chirurgie et odontologie. Une trentaine d'infirmières, infirmiers et aide-soignants sont également décédés à cause du Covid-19, selon les médias italiens. Selon l'Institut supérieur de la santé (ISS), environ 10% des contaminés appartiennent au personnel sanitaire.

 Castaner reconnaît des "erreurs d'interprétation" lors de contrôles. "L'exercice a pu amener à quelques erreurs d'interprétation", reconnaît-il. Interrogé sur les verbalisations dans le cadre du confinement, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a affirmé avoir "eu très peu de retours d'anomalies graves". Plus de 568 000 PV ont été dressés lors de 9,5 millions de contrôles, a-t-il précisé lors d'une audition en visioconférence devant la mission parlementaire sur l'épidémie de Covid-19

Nouveau record macabre aux Etats-Unis. Pour la deuxième journée consécutive, près de 2 000 morts liées au nouveau coronavirus ont été comptabilisées, mercredi, outre-Atlantique. Ce nouveau bond record (+1 973 morts), légèrement supérieur à celui de la veille (+1 939), y porte à 14 695 le nombre total de décès recensés. La première puissance mondiale dépasse désormais l'Espagne (14 555 morts), mais reste moins endeuillée jusqu'ici que l'Italie (17 669). 

L'OMS appelle Trump à ne pas "jouer avec le feu". Après que le président américain s'est emporté contre l'Organisation mondiale de la santé, jugée trop proche de Pékin, le patron de l'agence onusienne lui a répondu : "Ne politisez pas le virus. Vous avez beaucoup d'autres moyens de faire vos preuves."

Boris Johnson toujours en soins intensifs. Au Royaume-Uni, un nouveau plafond de 938 morts a été recensé en 24 heures, pour plus de 7 000 en tout. La santé du Premier ministre, en soins intensifs depuis trois jours dans un hôpital londonien après avoir été contaminé au Covid-19, "s'améliore", selon son ministre des Finances.

Confinement prolongé en France. Dans l'Hexagone, l'épidémie est "toujours très active", selon les autorités sanitaires. Pour aplanir la courbe des hospitalisations, la présidence de la République a décidé de prolonger au-delà du 15 avril les mesures de confinement en vigueur depuis la mi-mars, sans donner de nouvelle échéance.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

19h48 : Suis-je le seul à trouver que cette façon de donner le nombre des décès journalier en les dissociant n’est pas très honnête? Ce qui n’empêche pas ensuite de connaître en détails le bilan (hôpital, Ehpad, Domicile, etc).Les autres pays européen sont, de ce point de vue, plus clair.Sans mauvais esprit (car le sujet est grave), un peu comme pour les masques

19h47 : Si vous avez manqué la déclaration de Jérôme Salomon, voici le moment où il annonce les chiffres du jour.

19h45 : @Enzo Ça dépend. Ainsi, en Espagne, on estime que le chiffre venant des maisons de retraites, qui est officiellement inclus dans le bilan officiel, est très sous-estimé, les victimes n'étant pas testées post-mortem, faute de tests disponibles; Un responsable régional a estimé que ça pourrait faire quintupler le bilan.

19h37 : Bonsoir, les chiffres de décès des pays étrangers concernent-ils, comme en France, les hôpitaux, les EHPAD et les établissement médico-sociaux? Ou ne prennent-ils en compte que les chiffres hospitaliers?

19h36 : @Clem Le nombre de morts de la semaine par rapport à la moyenne des dernières années. Santé publique France mène en ce moment une opération pour lisser la mortalité par semaine en déterminant précisément quels décès sont liés au coronavirus. C'est le même principe que pour la canicule, on aura des chiffres plus précis dans quelques semaines.

19h36 : Qu'est ce que l'excès de mortalité ?

19h36 : @Ddane En milieu hospitalier, 424, au total, je ne sais pas car un bug a empêché le chiffre des Ehpad d'être communiqué hier.

19h35 : Donc combien de morts en plus en 24h?

19h34 : L'excès de mortalité grimpe à +41% en semaine 14, un niveau exceptionnel. Les régions de la moitié nord du pays sont toutes concernées. Les départements du Haut-Rhin, de la Moselle, de Paris, de la Seine-Saint-Denis, des Hauts-de-Seine, du Val-de-Marne et du Val-d’Oise sont les plus touchés.

19h34 : En y ajoutant le chiffre des Ehpad (un peu de plus de 4 000), on totalise 12 210 décès en France dus au coronavirus.

19h34 : La mortalité hospitalière se monte à 8 044 décès depuis mars, dont 90% avaient plus de 70 ans. 424 nouveaux décès ont été enregistrés dans les dernières 24 heures.

19h30 : Au total, plus de 23 000 personnes sont sorties guéries de l'hôpital, 2 000 de plus aujourd'hui, auxquelles il faut bien sûr ajouter les gens qui n'ont pas consulté et se sont guéris chez eux.

19h31 : Demain, deux nouveaux TGV médicalisés transféreront des patients de l'Ile-de-France vers la Nouvelle-Aquitaine.

19h28 : 369 nouveaux patients ont été admis en réanimation au cours des dernières 24 heures, "ce qui est encore très important", commente Jérôme Salomon. Mais le solde est pour la première fois faiblement négatif, de 82 patients. "On peut donc espérer un plateau, mais c'est un plateau très haut et il faut rester prudent."

19h27 : "Ce soir, 30 767 personnes sont encore hospitalisées pour une infection au Covid-19, en 24 heures, ce sont 3 000 personnes qui sont entrées à l'hôpital", un solde de 300 personnes par rapport à hier.

19h26 : "En France, nous sommes confrontés à une situation exceptionnelle qui s'inscrit dans la durée", déclare en préambule Jérôme Salomon, qui rabâche les consignes du confinement. "Grâce à ces mesures, nous sommes en train de freiner l'épidémie."

19h25 : Le point quotidien de Jérôme Salomon vient de commencer, vous pouvez le suivre dans notre direct.

19h24 : Le syndicat Unsa s'est inquiété d'une possible perte de revenu pour les salariés en arrêt de travail en raison de l'épidémie de coronavirus, et accuse le gouvernement de revenir "sur la parole donnée aux salariés du privé". "Malheureusement, à notre grande surprise, nous avons appris ce jour que les décrets [élargissant l'accès à cette mesure à tous les salariés] n'étant pas publiés, certains employeurs n'ont donc pas appliqué cette mesure."

19h22 : Le cortège d'Emmanuel Macron vient de quitter l'IHU de Marseille où il a rencontré le professeur Didier Raoult.

19h32 : Le préfet de La Réunion tape du poing sur la table face au relâchement de la population vis-à-vis du confinement. Du coup, dès demain, les commerces auront obligation de fermer à 19 heures. "Malgré les mesures de confinement applicables à La Réunion depuis le 16 mars, des regroupements de personnes consommant de l'alcool aux abords des magasins et des centres commerciaux et un usage détourné des autorisations dérogatoires de déplacement ont été constatés", justifie le préfet Jacques Billant.

08h18 : De nouvelles données permettent de suivre chaque jour les entrées en hospitalisation et les admissions en réanimation. Au niveau national, après une légère baisse le week end dernier, ces données sont reparties à la hausse depuis lundi.



(FRANCEINFO)

08h38 : Bonjour @Sarah L'épidémie a déjà contaminé 3 747 personnes, dont 191 sont mortes en Equateur. Les autorités ont rendu obligatoire le port du masque et ont également décrété l'état d'urgence, une urgence sanitaire, le confinement des personnes, les restrictions de déplacements et la fermeture des frontières. L’Equateur est le premier pays d’Amérique du Sud touché par l'épidémie. Selon Le Monde et Le Figaro, les corps débordent dans les rues de la ville de Guayaquil et les services médicaux sont débordés.

08h10 : Bonjour, situation catastrophique en Équateur avec des corps de personnes décédées du covid laissées dans les rues? Est-ce vraie? Avez-vous des infos? Merci beaucoup

08h05 : Commander une pizza, acheter un bouquet de fleurs ou encore un tournevis est à nouveau possible dans certains endroits. Les conditions de réouverture sont strictes : nettoyage régulier des parties communes, protection des salariés et aucun contact avec les clients. Certains commerçants m'ont expliqué comment ils s'organisaient.

Un client se renseigne devant un magasin de bricolage à Paris, le 2 avril 2020.


(PHILIPPE LOPEZ / AFP)

07h52 : L'Afnor (Association française de normalisation) a lancé une plateforme pour apprendre à fabriquer des masques en tissu soi-même. Le tutoriel a été téléchargé "300 000 fois" depuis fin mars, a fait savoir son directeur général sur franceinfo.

Fabriquer un masque en tissu à la maison (illustration).


(MAXPP)

09h41 : Après des semaines de divisions, le Conseil de sécurité de l'ONU se réunit pour la première fois aujourd'hui. Deux projets de texte concurrents sont en débat : le premier, initié par la Tunisie, demande "une action internationale urgente, coordonnée et unie pour limiter l'impact du Covid-19". Le deuxième, centré sur un soutien à une "cessation des hostilités" pour lutter contre la pandémie et sur une "pause humanitaire", est proposé par la France.

09h32 : Lors de son entretien à France 2 hier, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a affirmé qu'Air France bénéficiera d'un "soutien massif" de la part de l'Etat, a assuré Bruno Le Maire. "Nous voulons à tout prix préserver cette compagnie aérienne qui est un fleuron industriel français", a-t-il assuré.

09h29 : Le nombre de passagers transportés par le groupe Air France-KLM s'est effondré de 56,6% en mars, par rapport à la même période il y a un an, a annoncé le groupe. Pour avril et mai 2020, le transporteur prévoit "que plus de 90% de la capacité prévue sera suspendue" en raison des restrictions de voyage imposées au niveau mondial.

09h21 : A quoi faut-il s'attendre pour le discours d'Emmanuel Macron lundi ? Selon des informations du Parisien, citant un ministre, le président "prépare un discours fondateur qui acterait la fin du confinement, marquerait le début d'une nouvelle ère et s'accompagnerait de grandes annonces, potentiellement la suppression de certaines réformes".

Emmanuel Macron s\'adresse aux Français, le 12 mars 2020, à l\'Elysée.


(LUDOVIC MARIN / AFP)

09h27 : Bonjour Le déplacement pour l’assistance aux personnes vulnérables fait partie des motifs autorisés durant le confinement. Néanmoins, il est recommandé de ne pas multiplier les sorties quotidiennes, notamment dans l'intérêt de votre santé et de celle de votre mère.

07h26 : Ma maman a 94 ans , elle est seule et se déplace uniquement en fauteuil roulant, je vais la voir plusieurs fois par jour.ai-je le droit de dîner avec elle

07h44 : Une fois le pic franchi, la victoire contre le virus sera loin d’être acquise. En l'absence de vaccin, il faudrait en moyenne que les deux tiers de la population soient immunisés pour que l'épidémie disparaisse. Or, selon une estimation de l'Imperial College de Londres, au 28 mars, date envisagée au début du confinement comme possible pic, seulement 1 à 7% des Français avaient été infectés.

07h46 : "Quand vous mettez en place des mesures de confinement, vous ne voyez pas leur efficacité tout de suite."

Les chercheurs scrutent les chiffres des nouvelles hospitalisations et des nouveaux décès dans l’espoir d’y déceler un pic. Des données plus parlantes que l’évolution du nombre de nouveaux cas puisque la France a récemment décidé d’augmenter le nombre de tests. Explications dans notre article.

07h21 : "Le pic épidémique n’est pas encore atteint", martèlent les autorités. Confinée depuis le 17 mars, la France espère franchir au plus vite ce cap qui marquerait le recul de l’épidémie de coronavirus. Pour calculer un pic épidémique, les scientifiques utilisent des modèles mathématiques. Mais dans le cas cette nouvelle maladie, la tâche n’est pas aisée. Plusieurs paramètres restent inconnus pour l’heure, empêchant de prévoir avec précision l’évolution de l’épidémie.

Des soignants autour d\'un patient atteint du Covid-19, dans une clinique de Bagnolet, le 8 avril 2020.


(LUDOVIC MARIN / AFP)

07h33 : "Tout est loin d'être terminé, les gens dans la rue, la liesse, la libération de Wuhan, ce n'est pas pour maintenant (...) Les gens ont toujours un petit peu d'appréhension, ils sont restés chez eux depuis tellement longtemps qu'ils n'osent plus trop sortir."


Le correspondant de France Télévisions rappelle que le confinement à Wuhan a été très strict, avec interdiction pendant 76 jours de sortir de chez soi. "Les gens sont marqués par cette tragédie", décrit-il sur franceinfo.

07h37 : Depuis le début du confinement, 5 000 masques en tissu sont produits chaque jour par les détenus dans 140 prisons françaises. Les détenus sont payés six euros de l'heure. Il y a eu beaucoup de volontaires, "plus que de postes proposés", assure le directeur de l'Agence du travail d'intérêt général et de l'insertion professionnelle des détenus.

Des masques confectionnés à la machine. Photo d\'illustration.


(MAXPP)

07h38 : La Commission européenne invite les Etats membres à prolonger jusqu'au 15 mai l'interdiction des voyages non essentiels vers l'UE. Cette fermeture des frontières extérieures de l'Union et de l'espace Schengen compte un certain nombre d'exceptions (ressortissants européens et leur famille, résidents de longue date, diplomates, personnel soignant...). Cette mesure concerne 30 pays au total, en comptant la Suisse, la Norvège, l'Islande et le Liechtenstein.

07h48 : La pandémie de Covid-19 fait toujours la une des quotidiens. Aujourd'hui, plusieurs journaux s'interrogent sur la sortie de confinement et sur les pistes de traçage. "Tous pistés ?", s'interroge La Dépêche. Le Dauphiné consacre un dossier sur le sujet et sur ses critiques.



07h48 : La ville de Grenoble a pris un arrêté limitant les horaires de bricolage ou de jardinage. L'objectif est de permettre aux personnels travaillant de nuit, et notamment les soignants, de pouvoir se reposer en journée de confinement, rapporte France 3 Auvergne-Rhône-Alpes.

07h50 : "Ne politisez pas le virus. Pas besoin d'utiliser le Covid pour marquer des points politiques."

L'Organisation mondiale de la santé, accusée par Donald Trump d'être trop proche de la Chine et de mal gérer la pandémie, a appelé à ne pas "jouer avec le feu". Les Echos reviennent sur les raisons des critiques émises par le président américain.




(AFP)