Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Brésil : des manifestations anti-confinement malgré la flambée de l'épidémie de coronavirus

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
VIDEO. Coronavirus : des manifestations anti-confinement au Brésil malgré l'avancée de l'épidémie
Article rédigé par
France Télévisions

Les manifestations contre les mesures de confinement comme celle du 17 mai sont très fréquentes au Brésil. Elles sont même encouragées par le président Jair Bolsonaro.

Ils s'étaient rassemblés en nombre, drapeau du Brésil à la main, pour réclamer "le retour de la liberté". Plusieurs centaines de manifestants ont occupé le parvis d'un bâtiment municipal de Sao Paulo, la ville la plus peuplée du pays, dimanche 17 mai, pour demander la fin des mesures de confinement prises par les autorités locales face à l'épidémie de Covid-19.

>> Suivez les dernières informations sur le déconfinement et la pandémie de coronavirus dans notre direct

Sur de nombreuses banderoles figurait également le nom du président brésilien, lui-même opposé à toute mesure de confinement. Jair Bolsonaro s'est d'ailleurs rendu à plusieurs rassemblements de ce type, ces dernières semaines, répétant que le coronavirus n'était qu'une "petite grippe".

L'épidémie de Covid-19 progresse pourtant à une vitesse inquiétante au Brésil, avec plus de 250 000 cas détectés, d'après un décompte de l'université Johns-Hopkins (Etats-Unis) datant du 19 mai. Ce bilan place le Brésil au troisième rang mondial des pays avec le plus de cas recensés, derrière les Etats-Unis et la Russie, et devant des nations durement touchées comme l'Italie ou l'Espagne. Toujours selon l'université Johns-Hopkins, au moins 19 941 personnes sont mortes du Covid-19 au Brésil.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.