DIRECT. Coronavirus : la France pourra recourir au plan de relance européen pour "rénover" l'hôpital public, annonce Bruno Le Maire

Le couple franco-allemand a proposé lundi un plan de relance de 500 milliards d'euros afin d'aider l'Union européenne à surmonter la crise historique engendrée par la pandémie de coronavirus.

Ce direct est terminé.

Ce qu'il faut savoir

Le couple franco-allemand a proposé lundi 18 mai un plan de relance de 500 milliards d'euros afin d'aider l'Union européenne à surmonter la crise historique engendrée par la pandémie de coronavirus, via un mécanisme inédit de mutualisation de la dette européenne. Ce plan de relance pourra servir à "rénover" l'hôpital public, a assuré le ministre de l'Economie, Bruno le Maire, peu après l'annonce de ce plan.

Retour à la messe. Le Conseil d'Etat a ordonné au gouvernement, lundi 18 mai, de lever l'interdiction générale et absolue de réunion dans les lieux de culte et d'édicter à sa place des mesures strictement proportionnées aux risques sanitaires et appropriées en ce début de déconfinement. 

La Direction générale de la santé publie son bilan quotidien. Ces dernières 24 heures, 131 personnes sont mortes du Covid-19 en France et 1 998 personnes demeurent en réanimation, a annoncé le gouvernement. Selon la Direction générale de la santé, 28 239 personnes sont mortes du Covid-19 depuis le 1er mars en France.

 La décrue se poursuit en Italie. Le bilan quotidien des victimes du Covid-19 en Italie est passé, lundi 18 mai, pour la première fois depuis deux mois, sous la barre des 100 morts, a-t-on appris de source officielle. Ces dernières 24 heures, 99 patients sont décédés dans la péninsule, selon la Protection civile italienne. Au total, le Covid-19 a fait officiellement 32 007 morts en Italie, pour près de 226 000 cas confirmés.

Pékin met 2 milliards sur la table. Le président chinois Xi Jinping a promis lundi de partager un éventuel vaccin avec le reste du monde et de consacrer sur deux ans 2 milliards de dollars à la lutte mondiale contre le Covid-19, apparu dans son pays à la fin de l'an dernier. Dans un message vidéo transmis à Genève lors de la 73e Assemblée mondiale de la santé, l'homme fort de Pékin s'est par ailleurs dit favorable à une "évaluation complète" de la réponse mondiale au nouveau coronavirus, une fois que l'épidémie aura été enrayée.

 Reprise des cours pour 150 000 collégiens. Des élèves de sixième et cinquième font leur retour en classe dans quelque 4 000 établissements de départements classés en zone verte. Rien ne changera en revanche pour les collégiens des quatre régions en zone rouge, qui devront attendre la fin du mois pour savoir s'ils reprendront les cours. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

00h04 : On ferme pour ce soir ! Non sans avoir jeté un coup d'œil aux principaux titres de l'actualité.

Le nombre de patients en réanimation passe sous la barre des 2 000 cas, c'était 7 000 au plus fort de la crise. On compte ce soir 131 morts de plus, ce qui porte le bilan à plus de 28 000.

Le Conseil d'Etat retoque les dispositions interdisant les rassemblements dans les lieux de culte, et donne une semaine au gouvernement pour revoir sa copie.

• Confession du soir de Donald Trump : le président américain prend de l'hydroxychloroquine depuis dix jours parce qu'il en a "entendu beaucoup de bien". Rappelons qu'aucune étude ne prouve l'efficacité du médicament prôné par le professeur Raoult contre le coronavirus.

L'acteur Michel Piccoli, rendu célèbre par ses rôles dans Le Mépris ou Les Choses de la vie, est mort la semaine dernière à l'âge de 94 ans. Le monde du cinéma rend hommage à un "monstre sacré".


Rende-vous demain, à six heures, pour la suite de ce live.

23h56 : Les communes et leurs intercommunalités "sont les premiers donneurs d'ordre de la commande publique" et "joueront un rôle important dans le soutien au tissu économique de proximité", écrivent-ils. Le lancement de "projets d'investissements lourds" nécessite cependant "la légitimité que donne le suffrage universel à toute assemblée démocratique".

23h56 : L'Association des maires de France (AMF) et France Urbaine plaident pour la tenue du second tour des municipales "dans le courant du mois de juin", si la situation sanitaire le permet, dans un courrier envoyé au premier ministre.

23h48 : Intéressant article du Financial Times sur la réaction en chaîne mondiale de la crise. Vous connaissez l’effet papillon, cher à Michael Crichton dans Jurassic Park - “Un papillon qui bat des ailes à Pékin peut amener la pluie à la place du soleil à New York"- voici l’effet covid. Les magasins de "fast fashion" sont fermés à Paris et à Londres, ce qui entraîne la fermeture des ateliers de confection au Bangladesh tandis qu’en Inde, les invendus de coton s’accumulent.



Selon le cabinet de conseil McKinsey, un tiers de l’industrie de la "mode rapide" ne va pas se relever de cette crise.

23h34 : Si vous êtes un usager du métro qui doit faire des changements, vous êtes plus susceptibles d’attraper les maladies qui traînent dans les transports, donc le coronavirus, note la BBC qui relaie l’étude d’une chercheuse de 2018 (c’était alors sur la grippe). "Les quartiers desservis par peu de lignes, où les habitants sont obligés de faire des changements, ont un taux plus élevés de maladies comme la grippe, contrairement aux quartiers centraux où les usagers atteignent leur destination sans changement", indique Lara Gosce, de l'Institute of Global Health.

23h31 : @anonyme C'est comme si c'était fait !




23h31 : Bonsoir !Je ne résiste pas à l'envie de demander à l'auteur de la parabole sur la confiture (les fidèles du live comprendront tout de suite de quoi il s'agit) un rappel des gestes barrières...

23h21 : Du côté du Conseil français du culte musulman, son président Mohammed Moussaoui se félicite également de la décision du Conseil d'Etat, et annonce sur franceinfo la réouverture progressive des mosquées à l'issue du Ramadan." Nous avons décidé de reprendre de façon progressive pour permettre de mieux maîtriser les effectifs et les gestes barrières et permettre aux fidèles de reprendre petit à petit leurs activités au sein des mosquées."

23h20 : Mgr Lebrun, archevêque de Rouen, salue sur franceinfo la décision du Conseil d'Etat d'autoriser les rassemblements dans les lieux de culte (le gouvernement a huit jours pour revoir sa copie) : "il y a des questions un peu techniques mais les prières ensemble vont vraisemblablement pouvoir reprendre, au moins pour dix personnes."

23h18 : C'est ce qu'indique l'agence Bloomberg, et effectivement, la Chine ne prend pas de demi-mesures face à la crainte d'une deuxième vague. Dans cette région, située à la frontière avec la Corée du Nord, il ne sera possible que d'aller faire ses courses tous les deux jours, et pour une seule personne du foyer seulement.

23h17 : Reconfinement en Chine de 108 millions de personnes dans la province de Jilin pour 34 cas... n’est ce pas un peu excessif ou les chiffres ne sont pas corrects ?

23h24 : #ONVOUSREPOND @Thibault Une petite précision : c'est à partir du mois de juin que l'école redevient "la norme", la phase de mai étant placée sous le signe du volontariat des parents. Donc les établissements scolaires ne sont pas censés produire d'attestation disant qu'ils ne peuvent pas accueillir votre enfant pour l'instant. Mais si la situation que vous rencontrez se poursuit, je sens venir le casse-tête administratif.

23h11 : J'aimerais revenir sur cette histoire d'attestation fournie par l'établissement scolaire pour justifier qu'on doive garder nos enfants. L'école de mes enfants a refusé de produire un tel document, ce que je conçois pour des raisons de responsabilités partagées avec la commune.Fort heureusement, mon employeur est compréhensif.

23h11 : @Matt Je ne crois pas qu'il y ait de limite de fixée, mais on peut raisonnablement estimer que la préconisation va durer le temps de l'état d'urgence sanitaire (cette obligation figure dans le décret qui le proroge), donc jusqu'au 10 juillet au moins.

23h07 : Bonsoir jusqu'à quel date doit-on porter obligatoirement un masque dans les transports en commun ?

22h58 : @Gaulois GE Et seulement dix nouveaux cas lors des dernières 24 heures. Des chiffres qui laissent songeur, même si la courbe s'inverse doucement, mais sûrement, en France.

23h06 : La Suisse annonce aujourd’hui n’avoir eu aucun décès et aucune hospitalisation en rapport avec le coronavirus

22h55 : Pour l'eurodéputé écologiste David Cormand, la proposition de plan de relance à 500 milliards présenté par Emmanuel Macron et Angela Merkel "un bon premier pas symbolique" mais insuffisant. "Si on veut faire à la fois de la résilience et un plan de transition, écologique de notre économie, c'est plutôt 5 000 milliards dont il faut parler", estime-t-il sur franceinfo.

22h52 : "J'en prends parce que j'entends de très bonnes choses", a justifié Donald Trump lors d'un échange avec la presse. "Tous les jours, un cachet par jour. A un certain moment, j'arrêterai", a-t-il encore dit, tout en soulignant que tous tests qu'il avait effectués jusqu'ici pour le Covid-19 avaient été négatifs.

22h48 : La réalité scientifique de ce traitement... ben même à Garches ça marche pas fort.

22h45 : Moi aussi je prend 2 cachets de Plaquenil par jour mais pour ralentir la progression d'une maladie incurable auto-immune, je suis sous surveillance médicale régulièrement pour le coeur et ma vue, parce que oui, il y a des effets délétères graves. Je ne me sens pas protégée de ce virus pour autant et je suis toujours confinée volontairement puisque je suis une patiente à risque certain.

22h45 : Forcément, l'aveu de Donald Trump suscite de nombreuses réactions dans le live.

22h39 : Vous avez forcément entendu une petite musique qui dit qu’assouplir le droit du travail et travailler plus, voire beaucoup plus, est la bonne solution pour relancer l’économie. En Inde, la moitié des Etats a pris cela au pied de la lettre et a supprimé la quasi-totalité du droit du travail pour les trois prochaines années, note France Culture.

22h31 : Donald Trump prend donc depuis dix jours sa petite dose journalière d'hydroxychloroquine, et cela lui donne la légitimité d'affirmer qu'il y a "de bonnes chances" que ce médicament "fasse effet".

22h30 : Le président américain explique avoir demandé au médecin au sujet de ce remède controversé. Réponse du praticien : "si vous le sentez, prenez-en !"

22h29 : Et en réponse à la question suivante, Donald Trump a annoncé qu'il prenait de l'hydroxychloroquine ! Que les fans du professeur Raoult se manifestent dans les commentaires :-)

22h29 : "Je ne suis pas content de l'Organisation mondiale de la santé. Ils sont une marionnette de la Chine."

Interrogé lors de sa conférence de presse quotidienne sur le devenir de la contribution américaine à cette organisation, dont il avait annoncé la suspension mi-avril, le président américain est resté évasif. "Nous allons prendre une décision bientôt."

22h28 : @David Si vous êtes votre propre employeur, vous pouvez tout à fait vous faire votre propre attestation pour dépasser les 100 km. Notez qu'avoir un justificatif (le contrat par exemple ?) ne fera pas de mal face à la maréchaussée.

22h23 : Bonsoir Pierre ! Une petite question en tant qu'indépendant (photographe freelance) : A-t-on le droit dans le cadre de nos activités artistiques/d'auteur de faire plus de 100 km pour un reportage/tournage/shooting comme pour un déplacement professionnel ? Et si oui, comment doit-on gérer les attestations (vu qu'en tant qu'indépendant, personne ne m'emploie et ne peut me faire une attestation)... Merci beaucoup pour votre travail d'information et excellente soirée :)

22h22 : @Sandrine Il me semble que c'est illégal, si vous êtes toujours dans l'impossibilité de faire garder votre enfant, ou parce que l'école/ la crèche est fermée, vous avez toujours le droit d'être placée en activité partielle, sous réserve de produire une attestation de l'établissement en question.

22h20 : Bonjour, sans possibilité de garde d'enfant, mon employeur m'oblige a revenir le 1er juin, AVEC mon enfant au travail, a t il le droit?

22h15 : Décidément, ce lundi est une très belle journée pour les places financières, car Wall Street, porté par la perspective d'un vaccin après des résultats préliminaires encourageants d'un laboratoire, a rebondi (+3,85% pour le Dow Jones, +2,44% pour le Nasdaq).

22h13 : @(Dé)confinée Non, on ne dispose pas d'un suivi quotidien de cet indicateur. Des données départementales sont mises en ligne toutes les semaines sur le site data.gouv.fr mais le taux national, on l'a quand un ministre ou un officiel décide de communiquer dessus.

22h12 : Bonjour, sait-on aujourd'hui où en est le R0 en France ? Je m'étonne de ne pas parvenir à trouver cette information qui me semble être un indicateur clé de l'évolution de l'épidémie. Il y a-t-il un site fiable effectuant un suivi de ce R0 ?

21h58 : Le tribunal administratif de la Martinique rejette ce soir une demande visant à ordonner au préfet de rouvrir les plages, fermées depuis le début du confinement, faute de proposition de maires pour aménager une réouverture de plage. Selon le tribunal, "il ne résulte pas de l'instruction que les mesures prises par le préfet de la Martinique (...) portent une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales".

21h57 : Le préfet de Haute-Savoie interdit la consommation d’alcool sur les bords du lac d’Annecy, en prévision du week-end de l'Ascension et après un premier congé de fin de semaine où de nombreux rassemblements ne respectaient pas les gestes barrières. Plus de précisions ici.

21h51 : Le bilan quotidien outre-Atlantique est tombé : les Centres américains pour la prévention et le contrôle des maladies (CDC) annoncent ce soir 698 décès supplémentaires liés au coronavirus, portant le nombre total à 89 407 morts depuis le début de l'épidémie. Les CDC font par ailleurs état de 13 284 nouvelles contaminations au SARS-CoV-2, soit un total de 1 480 349 cas.

00h05 : Vous m'avez mal lu @SuzieB, je n'ai jamais écrit que seuls les catholiques avaient le droit d'ouvrir leurs lieux de culte. Les autorités musulmanes et juives ont pris la décision au début du confinement de fermer les leurs, c'est très différent.

Notez que la décision pour autoriser la reprise des cérémonies devrait être prise en début de semaine prochaine. Les trois religions pourraient obtenir la réouverture avant le week-end du 29, où tombent plusieurs fêtes importantes (la Pentecôte et Chavouot). Initialement, le gouvernement tablait plus sur une réouverture courant juin.

21h41 : Je suis désolée c'est encore moi 😀 même si je suis chrétienne je suis choquée de lire que les églises (Catholiques, donc, si je vous comprends bien) auraient le droit d'ouvrir mais pas les temples, mosquées ou synagogues ? Où est l'égalité là dedans ? Avec un tel discours je comprends qu'il y ait des gens qui tapent sur les chrétiens (ou plutôt les catholiques)...

21h40 : Et même les mécréants peuvent y entrer pour visiter... J'ai découvert il y a quelques jours l'église Saint-Louis de Vincennes, une merveille du début du XXe siècle décorée entre autres par Maurice Denis. À défaut de musées, les églises restent parmi les rares lieux e culture ouverts !

21h40 : Parmi nos lecteurs, a profité du déconfinement pour visiter une église, qui sont donc restées ouvertes pendant le confinement, contrairement aux synagogues et aux mosquées.

21h38 : La patronne de la BCE Christine Lagarde salue l'annonce du plan de relance à 500 milliards proposé par Emmanuel Macron et Angela Merkel. "Les propositions franco-allemandes sont ambitieuses, ciblées et bienvenues", estime-t-elle dans Les Echos.

21h47 : L'école primaire de Neuville-en-Ferain, dans le Nord, restera fermée demain, et ce pour quinze jours, l'un des élèves ayant été testé positif au coronavirus, indique France 3 Hauts-de-France. "Je n’ai pas attendu d’avoir l’ARS, j’ai décidé de fermer toute l’école", justifie la maire de la ville, Marie Tonnerre.

21h30 : Alors c'est simple, mais curieuse, les mosquées par exemple sont fermées depuis le début du confinement, décision des autorités musulmanes. Idem pour les synagogues (le grand rabbin de France justifiait la fermeture par leur exiguïté). En revanche, les églises continuent d'être ouvertes, sans messes hormis les funérailles, mais les fidèles peuvent entrer pour brûler un cierge par exemple.

21h27 : Bonsoir Pierre, je n’ai pas compris pourquoi la levée de l’interdiction des rassemblements dans les lieux de culte concernerait les églises mais pas les temples ou les mosquées. Merci !

21h24 : Je ne blâme personne, et surtout pas vous @hleb, mais cette histoire de 100 km et de département a du mal à rentrer, signe que la règle était trop compliquée au départ :-) Alors, c'est simple pour votre cas : si vous faites moins de 100 km, peu importe que vous changiez de département ou pas, qu'il soit vert, rouge bleu ou jaune, vous n'avez pas besoin d'attestation. Mais gardez vous de côté un justificatif de domicile.

21h22 : Je dois aller voir ma belle mère ce week-end dans un département limitrophe classé rouge, à moins de 100 km. Puis je m'y rendre sans attestation ?Le site du gouvernement indique je ne dois pas me déplacer à longue distance : je ne me rends pas au-delà de 100 km à vol d’oiseau. Je peux faire plus de 100 km uniquement si je ne sors pas de mon département.Merci pour votre éclairage

21h21 : "Personne n’était prêt. Personne. Il faut avoir cette humilité collective. Certains pays d’Asie du Sud est étaient prêts" au regard de leur expérience d’autres crises sanitaires, nuance dans la foulée le président.

21h19 : Emmanuel Macron fait l'objet d'un documentaire sur BFM-TV que je n'ai pas eu le temps d'évoquer (la faute au Conseil d'Etat et à la DGS). Le président de la République s'exprime sur sa gestion de la crise : "Nous sommes aujourd’hui dans la gestion de cette crise, (...) viendra ensuite le temps d’un retour à l’expérience, le temps n’est pas encore au bilan."

21h18 : Roxana Maracineanu, la ministre des Sports, est revenue sur la reprise du championnat allemand ce week-end (dans des stades déserts), et a soutenu la position française d'arrêter la saison : "c'était important pour moi de donner la primauté à l'aspect sanitaire et au bien-être psychologique des athlètes sur des considérations économiques qui, effectivement, dans d'autres pays, ont pris le pas." Plus de détails chez nos camarades de francetv sport.