Cet article date de plus d'un an.

Covid-19 : le variant Omicron menace les fêtes de fin d’année

Publié Mis à jour
Covid-19 : les fêtes de fin d’année menacées par le variant Omicron
FRANCEINFO
Article rédigé par
M.Subra-Gomez, M.Felix, V.Castel - franceinfo
France Télévisions

Annoncé comme étant plus contagieux, le variant du Covid-19 Omicron inquiète les scientifiques français l’approche des fêtes de fin d'année. La situation au Royaume-Uni fait craindre une vague de contamination terrible pour les semaines à venir.

Le variant Omicron est-il passé sous les radars ? Sa circulation serait largement sous-estimée en France. Selon les derniers chiffres de Santé publique France, il n'y aurait que 347 cas d'Omicron détectés et confirmés en France. Mais de plus en plus de tests PCR analysés ne relèvent ni du variant anglais ni du variant Delta et pourraient être des cas d'Omicron. "Le nombre de cas d'Omicron double tous les deux jours. La vague Omicron arrive peut-être au plus mauvais moment pour nous, au moment du pic de Delta", rapporte Florence Débarre, chercheuse au CNRS.

Omicron devient dominant en Angleterre

Ce variant serait donc plus contagieux. En Angleterre, Omicron devient dominant, notamment à Londres. D'après les premières données venues d'Afrique du Sud, le variant ne serait pas plus dangereux que les autres. Mais la population en Afrique du Sud est plus jeune qu'en France et les scientifiques préfèrent ne pas prendre de risques en tirant des conclusions hâtives. "Il y a très peu d'anticorps capable de neutraliser Omicron", témoigne Olivier Schwartz, directeur de l'unité virus et immunité à l'Institut Pasteur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.