Vaccin contre le Covid-19 : "Ça nous inspire une certaine satisfaction, peut-être l'annonce de jours meilleurs", réagit un syndicat représentant des Ehpad

Florence Arnaiz-Maumé, déléguée générale du Syndicat national des établissements et résidences privés pour personnes âgées (Synerpa), affirme sur franceinfo que le secteur travaille actuellement avec le ministère pour envisager une vaccination des résidents et professionnels de santé.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Une personne âgée en fauteuil roulant en Ehpad, aux côtés des soignants, dans le Finistère (Bretagne), le 25 novembre 2020. (LIONEL LE SAUX / MAXPPP)

Florence Arnaiz-Maumé, la déléguée générale du Syndicat national des établissements et résidences privés pour personnes âgées (Synerpa), confie lundi 30 novembre à franceinfo ressentir une "certaine satisfaction" avec "peut-être l'annonce de jours meilleurs", après la publication d'un rapport de la Haute autorité de santé (HAS) dans lequel elle préconise de vacciner contre le Covid-19 en priorité les personnes âgées résidant en Ehpad ainsi que les professionnels du secteur de la santé les plus exposés et eux-mêmes à risque. "On est assez satisfaits de voir que nous serons quand même dans les premiers", assume-t-elle.

>> Covid-19 : les dernières informations dans notre direct

"Ça nous inspire une certaine satisfaction, peut-être l'annonce de jours meilleurs, se réjouit Florence Arnaiz-Maumé. Il est clair que la seconde vague commence à faiblir dans nos établissements, mais a quand même eu des conséquences fâcheuses et néfastes et évidemment, l'ensemble du secteur veut croire qu'il n'y aura pas de troisième vague ou en tout cas qu'elle sera beaucoup plus gérable que la deuxième."

"Nous commençons à travailler autour de la recommandation de la Haute autorité de santé, ajoute la syndicaliste. Effectivement, ce sont plus de 800 000 personnes qui seront concernées dans notre secteur par la vaccination et nous commençons à envisager tout ce qui concerne l'acheminement, tout ce qui concerne les campagnes de vaccination que nous devrons faire en Ehpad."

"Nous travaillons avec le ministère actuellement sur ces contraintes."

Florence Arnaiz-Maumé, déléguée générale du Synerpa

à franceinfo

Alors que seuls les personnels des Ehpad présentant des comorbidités pourront être vaccinés dans un premier temps, Florence Arnaiz-Maumé tempère : "On va voir ce qu'on nous propose concrètement. Ce que dit la HAS aujourd'hui et ce que nous allons continuer à négocier avec les pouvoirs publics, c'est autre chose. Nous allons voir aussi avec nos personnels ce qu'il en est de leur côté, si la vaccination est appelée de leurs vœux. Ce sont des gros débats que nous allons avoir dans les trois ou quatre semaines pour être vraiment prêts dès le début de l'année 2021."

La déléguée générale aborde l'année 2021 avec "optimisme", néanmoins elle estime que les gestes barrières devront être respectés dans les Ehpad pendant encore "plusieurs mois", en attendant d'avoir "une couverture vaccinale suffisante pour ne plus développer de cluster."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.