#OnVousRépond : piscines, trains, vaccination à l'étranger… Nos réponses à 14 questions après les annonces d'Emmanuel Macron sur le pass sanitaire

Après l'allocution présidentielle, le gouvernement a apporté des précisions concernant les conditions dans lesquelles le pass sanitaire va être exigé pour accéder à un certain nombre de lieux et d'activités.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 7 min.
Une femme en possession d'un certificat de vaccination après avoir reçu une première dose, à Montaigu-Vendée (Vendée), le 18 mai 2021. (MATHIEU THOMASSET / HANS LUCAS / AFP)

Faudra-t-il avoir reçu deux doses pour prendre le train ? Les enfants non-vaccinés pourront-ils voyager avec leurs parents ? Emmanuel Macron a annoncé l'instauration d'une obligation vaccinale pour les soignants et l'élargissement du recours au pass sanitaire pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, lundi 12 juillet. Depuis, vous êtes nombreux à vous interroger sur la manière dont ce dispositif va s'appliquer. Franceinfo répond aux questions les plus fréquemment posées dans le live avec le hashtag #OnVousRépond.

1Les mineurs sont-ils concernés par le pass sanitaire ?

Oui, les enfants de plus de 12 ans seront concernés par le pass sanitaire au même titre que les adultes. Cependant, après la "souplesse" évoquée par le porte-parole du gouvernement, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a accordé un délai aux parents d'enfants de 12 à 17 ans. "Le pass sanitaire pour les adolescents de 12 à 17 ans s'appliquera à compter du 30 août", a déclaré Olivier Véran, sur France 2, mardi soir. Les enfants de moins de 12 ans ne sont en revanche pas concernés. Aucune démarche particulière n'est nécessaire dans ce cas.

2A quel moment la vaccination est-elle recevable pour le pass sanitaire ?

Il faut prouver un schéma vaccinal complet et prendre en compte le délai nécessaire post-injections. Pour que le pass sanitaire soit valable, il fallait en principe attendre deux semaines après la deuxième dose pour les vaccins de Pfizer, Moderna et AstraZeneca et quatre semaines pour le vaccin de Janssen. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé mardi soir sur France 2 que ce délai serait réduit à une semaine pour les vaccins de Pfizer, Moderna et AstraZeneca, mais n'a pas évoqué le cas de Janssen.

Toutefois, pour voyager dans l'Union européenne, un délai de 14 jours est toujours indispensable. "L'harmonisation reste à faire. Il faudra donc toujours attendre deux semaines pour voyager en Europe", a précisé le ministre de la Santé.

3Qu'en est-il pour les gens qui ne peuvent pas se faire vacciner (malades du Covid-19 récents, femmes enceintes...) ?

Les malades récents peuvent présenter une preuve de rétablissement (datant d'au moins 11 jours et de moins de 6 mois). Les femmes enceintes peuvent se faire vacciner à partir du second trimestre de grossesse. Aucune précision n'a pour le moment été communiquée au sujet des trois premiers mois de grossesse.

4Pour obtenir un pass sanitaire via un test négatif, doit-on obligatoirement avoir recours à un test PCR ?

Les tests antigéniques négatifs sont également acceptés. Comme les tests PCR, ils doivent avoir été réalisés moins de 48 heures auparavant, précise le site du gouvernement. Le QR code servant de pass sanitaire sera délivré au moment du résultat du test, en version papier ou numérique, à la convenance de la personne testée. Les autotests, en revanche, ne permettent pas d'obtenir un pass sanitaire.

5Si vous avez été vacciné dans un pays hors de l'UE, comment obtenir un pass sanitaire ?

Le ministère des Affaires étrangères communiquera des modalités, pays par pays, "d'ici la fin de la semaine" a annoncé Gabriel Attal. En complément, Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'Etat chargé du Tourisme, a souligné sur Twitter qu'un travail était en cours pour des attestations "d'équivalence".

Dans l'attente de ces solutions, Gabriel Attal a assuré qu'il y aurait une "souplesse" pour les Français de l'étranger, notamment ceux qui ont reçu un vaccin non reconnu par les pays de l'Union européenne (Sinopharm, Spoutnik V).

6Faut-il un pass sanitaire pour aller dans un camping ?

"Sur les campings, le pass sanitaire n'est pas exigé", a fait savoir Gabriel Attal lors d'un point presse mardi. "Mais si vous avez un restaurant qui accueille du public dans ces lieux, le pass sanitaire y est exigé", comme dans les autres restaurants, souligne-t-il. Il en va de même pour l'accès aux espaces de loisirs et aux piscines au sein d'un camping, a appris France Télévisions auprès de Bercy.

7Faut-il un pass sanitaire pour se rendre à la piscine ou dans une salle de sport ?

Oui, il faudra vous munir d'un pass sanitaire dès le 21 juillet pour accéder à tous les établissements sportifs clos et couverts à partir de 50 personnes, a appris franceinfo auprès du cabinet de la ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu. Sont concernées les salles de sport et les piscines, qu'elles soient en intérieur ou en extérieur. En ce qui concerne les stades, le document sera demandé à partir de 50 spectateurs, au lieu de 1 000 jusqu'alors.

8Faut-il un pass sanitaire pour aller au musée ? 

Là encore, c'est oui. A compter du 21 juillet, le pass sanitaire sera réclamé dans tous les lieux de culture recevant du public, à partir de 50 personnes, a confirmé le ministère de la Culture à franceinfo. Cela concerne entre autres les cinémas, les musées, les théâtres, les salles de concert, les monuments, les bibliothèques, les galeries d'art et les conservatoires. 

9Tous les trains seront-ils concernés par le pass sanitaire ?

Un pass sanitaire sera réclamé pour les "trajets longue distance". Interrogé par franceinfo, le secrétaire d'Etat Jean-Baptiste Djebbari a apporté des précisions. Cela concerne les TGV et les Intercités, les cars interrégionaux et tous les vols intérieurs (qui s'ajoutent aux vols vers l'étranger). Les TER, les Transiliens, les bus et les transports urbains ne sont pas concernés, car "il ne faut pas paralyser la vie économique". "Il faut permettre aux Français qui se déplacent pour travailler de le faire de la façon la plus fluide possible", a assuré le secrétaire d'Etat sur franceinfo.

10Les supermarchés font-ils partie des "centres commerciaux" ?

Le pass sanitaire, indispensable pour entrer dans un centre commercial, devra-t-il aussi être présenté à l'entrée des supermarchés ? A priori, non. La question doit encore être précisée dans le cadre du projet de loi. Le pass sanitaire sera réclamé dans les "grands centres" mais pas dans les "supermarchés", a déclaré le ministre Olivier Véran sur BFMTV. Bruno Le Maire recevra mardi après-midi les responsables des centres commerciaux pour savoir quelles sont les enseignes concernées par le pass sanitaire, a affirmé Gabriel Attal. Une communication est attendue dans "les prochaines heures".

11Faudra-t-il un pass sanitaire dans les cafés et restaurants ?

Oui, à partir du mois d'août, le pass sanitaire sera également demandé dans les cafés et les restaurants, y compris pour accéder aux terrasses des établissements. "C'est l'établissement qui est concerné, que ce soit la terrasse ou la salle à l'intérieur", a insisté Gabriel Attal sur BFMTV. "Sur une terrasse, il faut s'assurer de respecter les distances", a ajouté la ministre du Travail Elisabeth Borne, sur LCI. "Et il appartiendra aux restaurateurs de vérifier que les clients ont bien le pass sanitaire." En revanche, les restaurants d'entreprise ne sont pas concernés par le pass sanitaire, a appris franceinfo auprès de l'entourage de la ministre du Travail.

12Quelles règles s'appliquent pour ceux qui travaillent dans un lieu dont l'accès est conditionné au pass sanitaire ?

Le personnel des restaurants, cafés, centres commerciaux et des lieux culturels seront eux aussi soumis à la présentation d'un pass sanitaire. Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, a déclaré sur Europe 1 qu'il serait "incompréhensible" de ne pas leur demander d'appliquer une mesure imposée aux clients. Cependant, les salariés d'établissements recevant du public bénéficient d'"un délai jusqu'au 30 août" pour être totalement vaccinés, a annoncé Olivier Véran, mardi soir, sur France 2.

13Les policiers et les militaires sont-ils concernés par l'obligation vaccinale ?

Les pompiers (professionnels et bénévoles) sont bien concernés par l'obligation vaccinale à compter du 15 septembre, confirme le ministère de la Santé à franceinfo. "Les pompiers rentrent dans les services d'urgences, avec les malades. Ils font partie des transporteurs sanitaires", a justifié le ministre de la Santé. Les policiers et les militaires, eux, ne figurent pas dans la liste des professionnels concernés. Cette dernière comprend notamment le personnel, soignant ou non, des établissements de santé, les transporteurs sanitaires, les professionnels de santé libéraux, les services de santé au travail... Vous pouvez retrouver la liste complète des professions concernées dans notre article à ce sujet.

14Les enseignants auront-ils l'obligation de se faire vacciner ?

L'obligation vaccinale n'est pas d'actualité pour les enseignants. "Les enfants peuvent être contaminés au coronavirus, mais ils ne font pas de formes graves", a rappelé Olivier Véran devant les députés. Les possibles transmissions doivent être encadrées par le protocole sanitaire et un encouragement à la vaccination. C'est la "grande différence" avec le personnel des hôpitaux, a-t-il insisté, en raison de la présence de patients "fragiles".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.