Cet article date de plus de deux ans.

Covid-19 : découvrez les professions concernées par l'obligation vaccinale

Personnels des établissements de santé, aides à domicile, transporteurs sanitaires, professionnels de santé libéraux, pompiers... Le ministère de la Santé a transmis à franceinfo les professions concernées par l'obligation vaccinale d'ici le 15 septembre.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Un soignant reçoit une dose d'un vaccin contre le Covid-19, le 12 janvier 2021 à Annonay (Ardèche). (BASTIEN DOUDAINE / HANS LUCAS)

Deux mois pour se faire vacciner. La vaccination contre le Covid-19 sera rendue obligatoire pour de nombreuses professions, dont le personnel soignant, d'ici le 15 septembre. A compter de cette date, ils devront avoir bénéficié d'un schéma vaccinal complet, donc avoir reçu deux doses (ou une seule dans le cas où la personne a déjà été infectée par le Covid-19), précise l'Elysée à franceinfo, sous peine de sanctions.

>> Après l'allocution d'Emmanuel Macron, franceinfo répond à toutes vos questions dans notre direct

Le projet de loi portera une obligation vaccinale pour l’ensemble des professionnels qui sont en contact des personnes fragiles à protéger, précise le ministère de la Santé à franceinfo. Voici la liste communiquée par le gouvernement :

• Tous les personnels des établissements de santé (établissements de santé, Ehpad, établissements médico-sociaux handicap, structures rattachées aux établissements de santé) y compris administratifs.

• Les aides à domicile accompagnant les personnes fragiles âgées (bénéficiaires de l’Allocation personnalisée d'autonomie) et handicapées (bénéficiaires de la Prestation de compensation du handicap), qu’elles interviennent en tant qu’employées de services à domicile, ou directement salariées par un particulier employeur.

Les transporteurs sanitaires, les professionnels de santé libéraux, les services de santé et les pompiers (professionnels et bénévoles).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.