"Je travaille avec l’étranger, je n’ai pas le choix !" : en Chine un vaccin expérimental est proposé au public

La province du Zhejiang propose aux habitants de trois villes de pouvoir se faire vacciner, seuls les groupes prioritaires étaient vaccinés jusque-là.

Article rédigé par
Dominique André - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un homme vérifie des vaccins contre le Covid-19 dans une usine à Pékin le 24 septembre 2020 (photo d'illustration). (WANG ZHAO / AFP)

En Chine, la province du Zhejiang, située sur la côte est du pays, a engagé un programme de vaccinations contre le Covid-19 dans trois villes. Les premières vaccinations ont commencé le week-end des 17 et 18 octobre, et vont se poursuivre. Les habitants volontaires âgés de 18 à 59 ans s’inscrivent en ligne. C'est la première fois qu’un vaccin expérimental est proposé au public. Jusque-là, seuls les groupes prioritaires comme les personnels médicaux ou ceux des services publics étaient vaccinés.

>> Suivez dans notre direct les dernières informations sur l'épidémie de Covid-19 en France et dans le monde

Après la ville de Yiwu, capitale des achats de Noël pour les grossistes du monde entier, c'est au tour des villes de Shaoxing et de Ningbo d'offrir à leurs habitants la possibilité de se faire vacciner. Les deux injections coûtent 54 euros. Le vaccin est expérimental. Un membre de la commission de la santé de Ningbo confirme, sans donner de date précise : "Les vaccins sont arrivés mais nous attendons le programme de vaccination. Pour le moment, les gens ne sont pas encore vaccinés à Ningbo, nous attendons les détails pour les réservations."

De nombreux commerçants parmi les premiers vaccinés

Siège de nombreuses entreprises, la province du Zhejiang avait été très touchée par l'épidémie de Covid-19. Parmi les premiers volontaires vaccinés à Yiwu, des commerçants se sont exprimés sur les réseaux sociaux. "Dès que j’ai entendu cette info, je suis venue tout de suite pour être vaccinée, témoigne une commerçante. Je dois aller au Brésil pour mes affaires. Avec le vaccin, je suis en sécurité et je n’ai plus peur." "Je travaille avec l’étranger, je n’ai pas le choix !, explique un autre commerçant.  Nous devons faire des affaires, et pour ça, nous voyageons souvent dans les pays étrangers."
 
Le programme de vaccinations d’urgence contre le Covid-19 s'étend donc au public. 13 vaccins expérimentaux sont en cours d'essai, dont quatre en phase 3.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.