Dose de rappel : le 15 janvier, 500 000 à 700 000 pass sanitaires pourraient être désactivés

Publié
Dose de rappel : le 15 janvier, 500 000 à 700 000 pass sanitaires pourraient être désactivés
FRANCE 2
Article rédigé par
S. Piard, K. Lempereur, N. Tahar, O. Sauvayre - France 2
France Télévisions

Le samedi 15 janvier, les pass sanitaires seront désactivés si vous n’avez pas fait votre dose de rappel du vaccin anti-Covid-19.

Pour une jeune femme qui travaille en épicerie, plus moyen de reporter son rendez-vous pour compléter son schéma vaccinal. À partir de samedi 15 janvier 2022, la troisième dose est obligatoire pour conserver son pass sanitaire. Ces jours-ci, des messages d’alerte pleuvent sur les téléphones. Car dans deux jours, entre 500 000 et 700 000 personnes pourraient voir leur pass sanitaire désactivé automatiquement, si leur deuxième dose de vaccin remonte à plus de sept mois.

Un nouveau protocole à partir du 15 février

Alors, dans un centre de vaccination, on a vu passer beaucoup de monde. Il y a trois semaines, il y avait un peu plus de monde (...) Les gens ont fait leur rappel avant, ils ont anticipé. Là, il y a une baisse de la fréquentation”, précise Karl Bernard, infirmier. Celle-ci pourrait bien remonter, avec un changement de protocole. Au 15 février, le délai entre la deuxième dose et le rappel passera à quatre mois maximum.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.