Covid-19 : les premières vaccinations en France auront notamment lieu à Sevran en Seine-Saint-Denis

Les premières vaccinations seront notamment réalisées à l’hôpital René-Muret de Sevran, en Seine-Saint-Denis.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (JOHN ANGELILLO / MAXPPP)

Les premières injections en France du vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19 seront effectuées dimanche 27 décembre dans plusieurs établissements en France dont l'unité de soins de longue duré de l’hôpital René-Muret de Sevran, en Seine-Saint-Denis, rapporte mercredi 23 décembre France Bleu Paris, confirmant une information du Monde.

La première campagne de vaccination contre le Covid-19 en France débutera le dimanche 27 décembre dans "deux ou trois" établissements pour personnes âgées et concernera "quelques dizaines de résidents", avait annoncé mardi le ministre de la Santé, Olivier Véran. Deux autres établissements seront concernés, "du côté de la Bourgogne Franche-Comté et puis éventuellement un troisième qui est en discussion", avait précisé le ministre.

Les USLD (unités de soins de longue durée) sont des structures d'hébergement et de soins consacrées aux personnes âgées de plus de 60 ans. Elles sont adossées à un établissement hospitalier. Les moyens médicaux qui y sont mis en œuvre sont plus importants que dans les Ehpad (établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes).

Un guide d'organisation de la vaccination

Un "guide d'organisation de la vaccination" de cette phase 1 de la vaccination a été envoyé mardi soir aux Ehpad et aux unités de soins de longue durée (USLD). Dans ce document de 45 pages, que franceinfo a consulté, les professionnels peuvent trouver des informations sur la procédure de vaccination et les réponses aux questions que les résidents ou leurs familles pourraient se poser. Les Ehpad et les USLD devront recueillir le consentement obligatoire des patients ou de leur entourage et organiser une consultation médicale pré-vaccinale. Les personnes vaccinées recevront une deuxième dose trois semaines après la première.

Le guide précise également la marche à suivre en cas d'épisode allergique. Une information plus précise sur le vaccin Pfizer/BioNTech sera donnée, notamment aux familles, en fin de semaine, pour les premiers patients vaccinés dimanche.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.