Covid-19 : la mise en place d'un passeport vaccinal progresse en Europe

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : la mise en place d'un passeport vaccinal divise l'Union européenne
franceinfo
Article rédigé par
V. Lerouge, C. Guttin, J. Abasa, Y. Kadouch - franceinfo
France Télévisions

La question d'un passeport vaccinal fait toujours débat en Europe. Le Danemark vient de franchir le pas, suivant l'Islande et la Suède. En France, la population est divisée.

Le Danemark a franchi le pas du passeport sanitaire virtuel, vendredi 5 janvier. Pour aller au théâtre, au cinéma ou rentrer dans un restaurant, il faudra désormais présenter ce sésame afin de prouver sa vaccination contre le Covid-19. "Ça nous prendra trois ou quatre mois pour être prêts techniquement et ça permettra de revenir progressivement et calmement à une vie sociale normale", explique Morten Bodskov, ministre danois des Finances. En Europe, l’Islande et la Suède ont également mis en place un passeport vaccinal, tandis que le Royaume-Uni et la Grèce y réfléchissent.

Une solution pour les restaurateurs

En France, l’idée divise la population. "Si ça pouvait permettre aux gens de retrouver une plus grande liberté d’action pour ceux qui veulent se faire vacciner, je trouve que c’est une bonne idée", estime un passant. "C’est un manque d’égalité entre les gens", assure une autre. Pour les restaurateurs, ce passeport apparait pourtant comme une solution pour rouvrir et surtout rassurer les clients.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.