Covid-19 : 93 000 cas en 24h, l’inquiétude grandit au Royaume-Uni

Publié Mis à jour
Covid-19 : 93 000 cas en 24h, l’inquiétude grandit au Royaume-Uni
FRANCEINFO
Article rédigé par
Y.Benamou - franceinfo
France Télévisions

Avec 93 000 cas positifs enregistrés en 24h, un record depuis le début de la pandémie, le Royaume-Uni craint une submersion du système de santé. Une situation critique qui pourrait bien se répercuter dangereusement sur le plan économique.

Des dizaines de camions en enfilade dans l’attente de quitter le port de Douvres (Royaume-Uni) pour traverser la Manche, ils sont le symbole de la situation actuelle du Royaume-Uni. À partir de samedi 18 décembre, seuls les Britanniques ayant des motifs impérieux pourront voyager. Dans l’autre sens, de nombreux voyageurs étrangers ont annulé leur séjour. Tout cela devrait engendrer des pertes colossales pour le secteur touristique. "L’interdiction de voyager a anéanti notre saison de Noël, nous avions environ 22 000 passagers qui avaient réservé leur place, cela représente 2 millions de livres, nous allons tout perdre", a déclaré Niger Wonnacott, le porte-parole de Brittany Ferries.

Des répercussions en France

En France, l’absence des Britanniques entraînera des répercussions sur le tourisme. Dans la station de Méribel (Savoie), les Britanniques représentent habituellement 40% des skieurs en cette période de fin d’année. La France justifie ces restrictions par la forte présence du variant Omicron au sein de la population britannique. Vendredi 17 décembre, 93 000 cas positifs ont été recensés outre-Manche. Face à cette situation, de nombreux Londoniens se sont rués sur les centres de vaccination. Ces derniers se veulent prudents et souhaitent sauver leur repas de Noël. Hormis le télétravail, les masques en intérieur et le pass sanitaire, aucune mesure drastique n’a été mise en place au Royaume-Uni. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.