Vacances : vers un afflux de voyageurs aux Antilles ?

Les Français pourront prendre les trains pour partir en vacances cet été, mais également les avions. Le Premier ministre a annoncé jeudi 14 mai qu'il sera possible d'aller jusque dans les outre-mer français. Une nouvelle qui a reçu un accueil mitigé.

franceinfo

Les plages pour le moment presque désertes pourraient bientôt accueillir de nombreux touristes en provenance de l’Hexagone. Comme sur l’île de La Réunion, cet été, il sera peut-être possible de voyager en Outre-mer. De quoi susciter l’inquiétude des habitants, qui craignent que des vacanciers contaminés amènent le virus sur l’île. Afin d’éviter l’importation du virus, certains territoires comme la Guadeloupe et la Martinique imposent une quatorzaine obligatoire à tous ceux qui arrivent, et des tests de dépistage sont systématiquement prescrits par un médecin.

La difficulté des contrôles

Une stratégie de prévention difficilement tenable si l’afflux de touristes devient massif. Comment contrôler les tests des arrivants ? Comment imposer une quatorzaine à des touristes ? Ces questions restent pour l’instant sans réponses. Tout dépendra de l’évolution de l’épidémie cet été. En Outre-mer, un peu plus de 2 300 cas de Covid-19 ont été diagnostiqués. 42 personnes sont décédées depuis début mars.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une plage de Saint-Barthélémy (Antilles françaises), le 10 décembre 2017. 
Une plage de Saint-Barthélémy (Antilles françaises), le 10 décembre 2017.  (HELENE VALENZUELA / AFP)