Testée grandeur nature par une soixantaine de militaires, l'application StopCovid est prête et jugée suffisamment efficace

L'application visant à avertir les personnes ayant été en contact avec un malade du coronavirus a été testée une dizaine de jours, d'abord en laboratoire puis en conditions réelles par des militaires. 

La page d\'accueil de l\'application StopCovid. 
La page d'accueil de l'application StopCovid.  (DAVID HIMBERT / HANS LUCAS)

L'application StopCovid, qui sera disponible en France dès le dernier week-end de mai si les parlementaires l'approuvent cette semaine, a été testée grandeur nature par une soixantaine de militaires, a appris franceinfo auprès du ministère des Armées. L'application, très critiquée pour les risques qu'elle comporte concernant la vie privée des utilisateurs, a été jugée opérationnelle et suffisamment efficace pour être déployée.

>> Coronavirus : retrouvez les dernières informations dans notre direct

Cette application, qui fonctionne par Bluetooth et sur la base du volontariat, doit permettre à chaque utilisateur qui apprend sa contamination de prévenir ceux qu'il a croisés dans les 15 jours précédents, pour qu'ils puissent prendre leurs précautions.

L’expérimentation, destinée à vérifier le comportement du Bluetooth, a duré une dizaine de jours. Les tests ont d'abord eu lieu en laboratoire, à l’Inria, l’Institut national de recherches en sciences et technologie du numérique. Pour la version grandeur nature, il fallait un certain sens de l’organisation et de la discipline, et c’est donc à l’armée que les chercheurs ont demandé un coup de main.

Pendant trois jours, 60 militaires - venus principalement de Metz et d’Orléans - se sont donc pliés à tout un tas d’exercices : leur téléphone à l’oreille ou rangé dans leur poche, immobiles pendant 15 minutes ou passant l’un près de l’autre, à plus d’un mètre, à moins d’un mètre, dans un métro, dans la rue, un bus ou un supermarché. Le tout avec des téléphones de 17 marques différentes, plus ou moins récents.

Une appli jugée bonne pour le service

Les ingénieurs ont étudié au total une centaine de scénarios et leur verdict est très positif : les tests sont concluants, même si l’application doit encore s’améliorer. StopCovid détecte, selon ces tests, près de 80% des personnes qui restent autour de vous dans un rayon d’un mètre et pendant plus de quinze minutes.

Il sera possible de la télécharger très prochainement sur les "stores", les magasins d'application d'Apple et de Google. Les personnes dépistées positives au Covid-19 devront l'indiquer dans l'appli, en utilisant un code fourni par le médecin, afin d'éviter les fausses déclarations.

Les personnes qui auront croisé un malade du Covid-19 recevront une notification sur leur téléphone, avec un lien à suivre expliquant la démarche à suivre.