Mexique : les narcotrafiquants viennent en aide à la population

Le Mexique n’est pas épargné par la crise du coronavirus. Dans ce contexte, les narcotrafiquants fournissent des denrées alimentaires aux plus pauvres. En gagnant le soutien du peuple, les cartels renforcent leur emprise sur la population.

Au Mexique, les narcotrafiquants distribuent des denrées alimentaires aux citoyens les plus démunis, dans des paquets à l’effigie du trafiquant El Chapo, aujourd’hui en prison. Son cartel de Sinaloa renforce son emprise sur une population qui manque de tout.  "Certains disent que c’est de l’argent sale, mais la vérité c’est que ça nous profite, avance une Mexicaine bénéficiant de l’aide des narcos, ils ne nous nuisent pas ils nous aident." "Les gens ont besoin de nous parce que le gouvernement ne fait rien" argue de son côté un des narcotrafiquants.

Une stratégie à long terme

En réalité c’est un investissement pour l’avenir plus qu’une aide humanitaire, comme le souligne l’expert en sécurité nationale Gerardo Rodriguez : "Les cartels ne sont pas Robin des bois. En échange de leur aide, ils obtiennent le soutien de la société, un bouclier social qui les protège de l’armée." La pandémie n’a pas fait taire les armes : 2950 homicides liés au crime organisé ont été enregistrés en avril, 287 000 depuis 2006.

Le Mexique n’est pas épargné par la crise du coronavirus. Dans ce contexte, les narcotrafiquants fournissent des denrées alimentaires aux plus pauvres. En gagnant le soutien du peuple, les cartels renforcent leur emprise sur la population.
Le Mexique n’est pas épargné par la crise du coronavirus. Dans ce contexte, les narcotrafiquants fournissent des denrées alimentaires aux plus pauvres. En gagnant le soutien du peuple, les cartels renforcent leur emprise sur la population. (FRANCEINFO)