Sécurité sociale : les comptes dans le rouge à cause du coronavirus

Avec la récession et la crise sanitaire, les comptes de la Sécurité sociale dévissent. Le déficit  44,7 milliards d’euros devrait se réduire, mais perdurera en 2021.

FRANCEINFO

Le Covid-19 a plongé les comptes de la Sécurité sociale dans le rouge. Un déficit de 44,7 milliards d'euros en 2020, un record, loin des 5,4 milliards prévus avant l’arrivée du coronavirus. Plus de 27 milliards d'euros de déficit sont également prévus en 2021. L'épidémie entraîne en effet une forte hausse des dépenses. Les achats de masques, de gants, les tests et les revalorisations salariales sont en cause. Mais la dégradation des comptes s'explique aussi par une baisse des recettes, en raison notamment du chômage partiel. 

"Déficits historiques"

L'État prend en charge les salaires et l'employeur ne paie plus les cotisations sociales. Cette baisse des charges sociales aggrave aussi le déficit des retraites, l'une des branches de la Sécurité sociale. Il est de 7,9 milliards d'euros pour le régime des retraites. Au final, les comptes de la Sécurité sociale sont fragilisés pour longtemps. "On accumule des déficits historiques qu'il va falloir rembourser", assure Frédéric Bizard, économiste de la santé. Le gouvernement a promis qu’il n’augmenterait pas les impôts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministère de l\'Economie et des Finances à Bercy (Paris).
Le ministère de l'Economie et des Finances à Bercy (Paris). (BERTRAND GUAY / AFP)