Restrictions sanitaires : le gouvernement impose un confinement d'un nouveau genre

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Restrictions sanitaires : le gouvernement impose un confinement d'un nouveau genre
France 3
Article rédigé par
C. Graziani - France 3
France Télévisions

16 départements sont soumis à un confinement d’un nouveau genre, à compter du vendredi 19 mars, minuit. Retour sur les décisions du gouvernement avec le Cyril Graziani, chef du service politique de France Télévisions.

Après le confinement strict débuté en mars 2020, une formule différente à l’automne dernier, le gouvernement vient de livrer une "nouvelle voie", pour reprendre les mots du Premier ministre, pour cette troisième mise sous cloche du territoire. Le confinement est cette fois territorialisé. "Jusqu’à présent, à chaque confinement, tout le pays était concerné. Mais là, il y a une volonté de laisser souffler les gens dans les régions et départements concernés", explique Cyril Graziani, chef du service politique de France Télévisions, sur le plateau du 19/20 de France 3.

"Freiner sans s'enfermer"

Surtout, le gouvernement "s’appuie sur la responsabilisation", poursuit le journaliste. "Les territoires concernés ont la possibilité de sortir, avec une attestation mais sans limitation de durée dans un rayon de 10 kilomètres autour de chez soi", explique-t-il. Il conclut : "Ce soir, l’Élysée explique que la philosophie de cette troisième voie c’est de freiner sans s’enfermer, car la crainte au sommet de l’État, c’est que l’on dise que le fameux pari d’Emmanuel Macron, n’a pas été tenu". 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.