Covid-19 : quelles sont les nouvelles restrictions dans les 16 départements reconfinés ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : quelles sont les nouvelles restrictions dans les 16 départements français reconfinés ?
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les commerces non-essentiels fermeront dans 16 départements, dont ceux des Hauts-de-France et de l'Ile-de-France, à compter du vendredi 19 mars à minuit. Les habitants des zones concernées pourront en revanche sortir à dix kilomètres de chez eux, sans limite de temps. 

Jean Castex a annoncé, jeudi 18 mars au cours d'une conférence de presse, de nouvelles restrictions pour plus de 20 millions de Français, dans 16 départements. Cette nouvelle voie doit permettre de "freiner sans enfermer", a déclaré le Premier ministre. Les restrictions concernent les départements des Hauts-De-France et l'Ile-de-France, ainsi que l'Eure, la Seine-Maritime et les Alpes-Maritimes. Les habitants de ces zones n'auront pas le droit de quitter leur région. 

Sorties autorisées sans limite de temps 

Dans ces départements, l'attestation redevient obligatoire. En revanche, toutes les activités extérieures sont autorisées à moins de dix kilomètres du domicile, et sans limite de temps. Les mesures ont été saluées par le corps médical. "Les équipes de réanimation sont soulagées et nos patients aussi", a déclaré le Pr. Yves Cohen, chef du service de réanimation de l'hôpital Avicenne, à Bobigny (Seine-Saint-Denis). 

Seuls les commerces de première nécessité seront autorisés à ouvrir, à savoir les commerces alimentaires, les grandes surfaces, les librairies, les banques et assurances et les garages automobiles. Les écoles maternelles, élémentaires et les collèges resteront ouverts, quant aux lycées, ils pourront ouvrir, mais avec une jauge réduite de moitié. Le télétravail est toujours vivement encouragé dans les zones confinées, au moins quatre jours par semaine. Enfin, le couvre-feu sera étendu à 19 heures sur l'ensemble du territoire, à partir de samedi 20 mars. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.