Manifestations anti-pass sanitaire : un troisième samedi de mobilisation avec une affluence en hausse

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Manifestations anti-pass sanitaire : un troisième samedi de mobilisation avec une affluence en hausse
France 3
Article rédigé par
C. Gillard, H. Puffeney, F. Simoes, S. Pichavant, M. Gualandi, France 3 Régions, C. Apiou - France 3
France Télévisions

Samedi 31 juillet, 204 000 manifestants ont battu le pavé dans toute la France pour protester contre l’élargissement du pass sanitaire. Un chiffre en hausse.

Pour la troisième semaine de suite, les opposants au pass-sanitaire se sont réunis, samedi 31 juillet : 180 cortèges et autour de 204 000 manifestants dans toute la France. Le chiffre est en hausse, en dépit d’un week-end de vacances et de chassé-croisé. Les manifestants étaient présents à Nice (Alpes-Maritimes), Montpellier (Hérault), Rennes (Ille-et-Vilaine) ou Paris, toujours déterminés. "Je suis parti en vacances à Perpignan, j’ai manifesté, à la Rochelle aussi, maintenant je suis de retour à Paris, je manifeste ici", témoigne une femme.

Allusion à la dictature

Dans le cortège, des soignants, des familles et des gilets jaunes. Le scepticisme est de rigueur. "Vous avez des gens un peu perdus ici, ils veulent juste avoir le choix et pouvoir prendre le temps", répond un manifestant. Une autre personne surenchérit : "On n’est pas contre le vaccin en général, on est contre le pass sanitaire et la dictature qui se met en place". Des allusions à la dictature qui étaient nombreuses. Quelques affrontements ont eu lieu, trois policiers ont été blessés dans des affrontements.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.