DIRECT. Manifestations contre le pass sanitaire : au moins 19 personnes interpellées, dont 10 à Paris, selon le ministère de l'Intérieur

Environ 204 090 personnes ont défilé à travers la France, dont 14 250 à Paris, contre l'extension de cette mesure de lutte contre l'épidémie de Covid-19. 

Des manifestants contre l\'extension du pass sanitaire, à Paris, le 31 juillet 2021. 
Des manifestants contre l'extension du pass sanitaire, à Paris, le 31 juillet 2021.  (JACOPO LANDI / HANS LUCAS)
Ce qu'il faut savoir

Pour ce troisième samedi de mobilisation contre l'extension du pass sanitaire, environ 204 090 personnes ont manifesté samedi 31 juillet à travers la France, selon le ministère de l'Intérieur, dont 14 250 à Paris. Au total, 184 actions ont été recensées. Le samedi précédent, ces manifestations avaient réuni 161 000 personnes, dont 11 000 dans la capitale, toujours selon la place Beauvau. Par ailleurs, 19 personnes ont été interpellées, dont 10 à Paris, précise le ministère de l'Intérieur. Suivez notre direct.

 Trois membres des forces de l'ordre blessés à Paris. Plus de 3 000 policiers sont mobilisés pour encadrer quatre manifestations déclarées dans la capitale. Trois membres des forces de l'ordre ont été blessés lors des rassemblements parisiens et ont été pris en charge en "urgence relative" a appris franceinfo auprès de la préfecture de police de Paris. Quelques tensions sont survenues, en fin d'après-midi, place de la Bastille, après l'arrivée du principal cortège. Les policiers ont fait usage des gaz lacrymogènes et des canons à eau.

  Environ 14 000 personnes mobilisées dans la matinée. Une quarantaine d'actions contre l'extension du pass sanitaire ont été menées à travers la France samedi, dans la matinée, notamment à Pau (Pyrénées-Atlantiques), où 3 400 personnes manifestent, à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) ou encore à Figeac (Lot). Quelque 14 000 personnes se sont mobilisées, selon un décompte réalisé à 11h30 par les forces de l'ordre, a appris franceinfo. La grande majorité de ces cortèges était composée de familles avec des enfants. 

 85% des personnes hospitalisées en France, y compris en réanimation, sont non vaccinées. C'est l'estimation livrée par une étude (PDF) de la Dress, le service statistique des ministères sociaux. Publiée vendredi, l'étude rapproche le statut vaccinal et les entrées hospitalières sur la période allant du 31 mai au 11 juillet. Les patients complètement vaccinés représentaient sur cette période seulement 7% des admissions, soit "une proportion cinq fois plus faible que celle observée en population générale", note le rapport. Au moment de l'étude, 35% des Français étaient totalement vaccinés. Par ailleurs, note l'étude, 78% des décès à l'hôpital de patients atteints du Covid-19 concernaient des personnes non vaccinées, et 11% des personnes complètement vaccinées.

 La Réunion et la Martinique retrouvent le confinement. Face à la flambée des cas, La Réunion renoue samedi avec un confinement partiel en journée. Ce dernier s'applique "dès ce week-end", pour deux semaines et est "renforcé d'un couvre-feu strict de 18 heures à 5 heures", a annoncé jeudi 29 juillet le préfet de La Réunion Jacques Billant. La Martinique a également retrouvé depuis vendredi soir le régime du confinement, qui s'ajoute au couvre-feu déjà en vigueur.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h04 : Faisons un dernier rappel des principaux titres avant d'éteindre la lumière :

• Selon le ministère de l'Intérieur, les manifestations contre le pass sanitaire ont mobilisé en France 204 090 manifestants dont environ 14 250 à Paris, pour un total de 184 actions. Ce chiffre est en nette hausse par rapport à la semaine dernière. La place Beauvau faisait état de 161 000 manifestants partout en France, et de 168 cortèges.

La vaccination progresse en France. D'après les chiffres de Santé publique France, 532 745 injections ont été réalisées au cours des dernières 24 heures. Au total, 42 466 447 personnes ont reçu au moins une première injection de vaccin en France, soit 63% de la population française. Et 35 400 285 personnes ont un schéma vaccinal complet, soit 52,5% de la population française totale.

• Dewi a été retrouvé.Le garçon de 8 ans et son père qui l'avait enlevé vendredi ont été découverts sains et saufs à Plouaret, dans les Côtes-d'Armor. Le père de Dewi a été placé en garde à vue. Il explique avoir craqué en voyant son fils qu'il voit rarement.

• La délégation française était en grande forme samedi ! L'équipe de France olympique a décroché six médailles aujourd'hui à Tokyo. Une en or, quatre en argent, une en bronze. Les judokas français ont remporté la finale de l'épreuve mixte de judo par équipes face au Japon Nous faisons le bilan dans cet article.

22h35 : Vous cherchez un peu de lecture, voici les contenus qu'il ne fallait pas manquer aujourd'hui sur franceinfo.fr :

• Notre article dans lequel témoignent de personnes qui se font vacciner alors qu'elles ont peur des aiguilles.

Notre article qui revient sur la perte de figure, le dangereux phénomène dont souffre la gymnaste américaine Simone Biles.

Le bilan de ce que nous avons aimé et moins aimé de la première semaine des Jeux de Tokyo.

22h17 : Le pass sanitaire sera obligatoire pour reprendre la pratique du football dans un club, annonce la Fédération française de football (FFF). "Cette reprise attendue est rendue possible par la mise en place du pass sanitaire dès les premiers entraînements et matches de la saison", explique la FFF. "Le pass sanitaire sera requis pour pouvoir jouer au football et accéder aux vestiaires ainsi qu'aux tribunes avant chaque entraînement ou chaque match de compétition", précise-t-elle, rappelant que cette mesure s'applique aussi aux autres fédérations sportives.

21h56 : Dans la ville chinoise de Nankin, qui compte 9 millions d'habitants, le nombre de cas positifs au Covid-19 est en augmentation. Mais les autorités tentent de rassurer, alors des mesures de restriction ont été prises.

(FRANCE TELEVISIONS)

21h48 : "Il nous faut réagir maintenant !" L'Agence régionale de santé d'Occitanie lance un "appel d'urgence à la population" pour "ralentir le rythme de l'épidémie". Les nouvelles hospitalisations sont passées de 30 fin juin à plus de 300 cette semaine, et les entrées en soins critiques et en réanimation sont passées de moins de 10 à plus de 90 à la même période, précise-t-elle dans un communiqué. "La part des patients Covid en réanimation dépasse désormais 21% alors que notre région, très touristique, connaît une très forte activité non Covid en réanimation", poursuit l'ARS. L'Occitanie compte actuellement un peu plus de 1 600 lits de réanimation et de soins critiques.

21h31 : Le ministre de la Santé, Olivier Véran, réagit à son tour à la vidéo du quotidien Midi Libre montrant des manifestants s'en prendre à un pharmacien, testant des gens sous une tente devant sa pharmacie, en le traitant d'"assassin" et de "collabo". "Ce pharmacien, chaque matin depuis 1 an et demi, se lève malgré la fatigue pour protéger et soigner vos parents, vos proches, vos voisins. Et même vous, qui l'insultez toute honte bue, s'il le fallait un jour", écrit-il sur Twitter.

21h22 : Bonsoir , selon les chiffres du ministère de la Santé du 24 juillet, 625 473 injections avaient été réalisées au cours des dernières 24 heures.

21h22 : Combien de vaccinations en 24 heures il y a 7 jours s'il vous plaît ?

21h36 : Selon les derniers chiffres de Santé publique France, 42 466 447 personnes ont reçu au moins une première injection de vaccin en France, soit 63% de la population française. Et 35 400 285 personnes ont un schéma vaccinal complet, soit 52,5% de la population française totale. Au cours des dernières 24 heures, 532 745 injections ont été réalisées.

20h32 : "Leur projet ? Le chaos. Leur cible ? Ceux qui nous protègent. Leur méthode ? L’intimidation, la violence", a réagi le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, face à ces événements. "Un cauchemar éveillé. La version française du trumpisme", a estimé le secrétaire national d'Europe Ecologie-Les Verts, Julien Bayou.

20h30 : A Montpellier (Hérault), des personnes sous une tente de dépistage, devant une pharmacie, ont été apostrophées et insultées par des manifestants. Le pharmacien a été qualifié d'"assassin" et de "collabo", montre le quotidien régional Midi Libre.

20h14 : Pour y voir un peu plus clair et mettre ces chiffres en perspectives, voici :

• un graphique présentant l'évolution des nouvelles hospitalisations




• un graphique présentant l'évolution du nombre de patients en soins critiques

20h11 : La France compte 7 409 personnes hospitalisées en raison du Covid-19, dont 1 099 en réanimation, selon les dernières données publiées par Santé publique France. L'agence sanitaire rapporte que 91 malades sont entrés en réanimation ces dernières 24 heures alors qu'ils étaient 35 il y a une semaine. Santé publique France compte 467 nouvelles hospitalisations, contre 182 il y a une semaine. En l'espèce de 24 heures, 43 personnes sont mortes à l'hôpital, contre 22 il y a une semaine.

20h04 : Il est un peu plus de 20 heures, voici les principaux titres :

Selon le ministère de l'Intérieur, les manifestations contre le pass sanitaire ont mobilisé en France 204 090 manifestants dont environ 14 250 à Paris, pour un total de 184 actions. Ce chiffre est en nette hausse par rapport à la semaine dernière. La place Beauvau faisait état de 161 000 manifestants partout en France, et de 168 cortèges.

• Dewi a été retrouvé.Le garçon de 8 ans et son père qui l'avait enlevé vendredi ont été découverts sains et saufs à Plouaret, dans les Côtes-d'Armor. Le père de Dewi a été placé en garde à vue. Franceinfo récapitule dans cet article ce que l'on sait de cette affaire.

• Magnifique moissonpour la France ! L'équipe de France olympique a décroché six médailles aujourd'hui à Tokyo. Une en or, quatre en argent, une en bronze. Les judokas français ont remporté la finale de l'épreuve mixte de judo par équipes face au Japon Nous faisons le bilan dans cet article.

• L'habituel chassé-croisé a bien eu lieu. Mais les automobilistes peuvent maintenant se détendre car le pire est passé.Le pic de bouchons a été atteint à la mi-journée avec près de 1 100 km de ralentissements peu avant midi. Les principales perturbations ont concerné l'A7 en direction du sud, sans surprise.

19h51 : Ce chiffre est en nette hausse par rapport à la semaine dernière. Le ministère de l'Intérieur faisait état de 161 000 manifestants partout en France, et de 168 cortèges.

19h47 : Selon le ministère de l'Intérieur, les manifestations contre le pass sanitaire ont mobilisé en France 204 090 manifestants dont environ 14 250 à Paris, pour un total de 184 actions.

19h18 : Des responsables politiques réagissent aux manifestations contre le pass sanitaire. Pour Marine Le Pen, présidente du Front national, "le gouvernement doit entendre la légitime inquiétude exprimée". "Les marches de ce samedi doivent être comprises et respectées", écrit Jean-Luc Mélenchon, leader de la France insoumise, sur Twitter.

19h00 : Je trouve qu'on ne met pas assez en avant l'autre information livrée par le CDC, à savoir qu'une personne vaccinée a trois fois moins de chance d'être contaminée qu'une personne non vaccinée donc le vaccin aide bien à réduire la propagation du virus. Donc oui, une personne vaccinée en particulier va bien contaminer autant de personnes qu'une autre personne non-vaccinée. Mais les personnes vaccinées, dans leur ensemble, vont être moins contaminées et donc contaminer moins de personnes que les non-vaccinées.

18h59 : Dans les commentaires, tient à souligner un élément important sur les informations des Centres pour le contrôle et la prévention (CDC), aux Etats-Unis, montrant que les personnes contaminées pourraient autant transmettre le virus, qu'elles soient vaccinées ou non.

18h41 : Le Média rapporte que l'un de ses journalistes a été blessé à la tête alors qu'il couvrait la manifestation à Nantes (Loire-Atlantique). "Il est soigné au CHU, 2 points de suture", précise-t-il.

18h40 : Trois membres des forces de l'ordre ont été blessés lors de la manifestation parisienne contre le pass sanitaire, a appris franceinfo auprès de la préfecture de police de Paris. Ils ont été pris en charge en "urgence relative".

18h06 : Il est un peu plus de 18 heures, voici un nouveau rappel des principaux titres :

• Le garçon de 8 ans et son père qui l'avait enlevé vendredi ont été retrouvés sains et saufs à Plouaret, dans les Côtes-d'Armor. Le père de Dewi va être placé en garde à vue. Franceinfo récapitule dans cet article ce que l'on sait de cette affaire.

• De nombreux cortèges partout en France mobilisent des personnes opposées au pass sanitaire. La police a compté au moins 38 000 personnes dans le Sud-Est et s'attend à une forte mobilisation, autour de 150 000 personnes.

• Superbe moisson pour la France ! L'équipe de France olympique a décroché six médailles aujourd'hui à Tokyo. Une en or, quatre en argent, une en bronze. Nous faisons le bilan dans cet article.

• Les automobilistes peuvent souffler.Le pic de bouchons a été atteint à la mi-journée avec près de 1 100 km de ralentissements peu avant midi. Les principales perturbations ont bien évidemment concerné l'A7 en direction du sud.

17h52 : Au moins 38 000 personnes ont manifesté aujourd'hui dans le Sud-Est de la France contre l'obligation vaccinale, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. Voici un petit tour d'horizon des mobilisations.

• A Montpellier, la manifestation a réuni 8 500 personnes, selon la préfecture, un chiffre en forte augmentation par rapport aux 5 500 d'il y a une semaine.

• A Nice, quelque 6 500 personnes ont manifesté, selon la police. La foule était également un peu plus fournie que la semaine précédente où 6 000 protestataires avaient défilé.

• A Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), plus de 2 200 personnes ont manifesté dans le centre-ville, selon la police.

• A Avignon, quelque 3 000 personnes se sont rassemblées à Avignon, chef-lieu du Vaucluse, en début d'après-midi sans incident, selon la police.

• A Marseille, quelque 4 800 personnes, selon la préfecture de police, se sont réunies au Vieux-Port à 14 heures. Elles étaient 4 300 le samedi dernier, selon la même source.

17h34 : Selon une analyse menée dans le Massachusetts, les personnes infectées auraient une charge virale importante dans le nez et la gorge, qu’elles soient vaccinées ou non. Cette observation a poussé les CDC à faire évoluer leurs recommandations sur le port du masque, a expliqué à l'AFP Celine Gounder, spécialiste des maladies infectieuses à l'université de New York : "Ce n'est pas pour protéger les personnes vaccinées qui, si elles sont infectées, auront des symptômes légers, voire aucun, mais on constate qu'elles peuvent contaminer d'autres personnes."

17h29 : Le constat est préoccupant. Selon des documents internes des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), principale agence sanitaire des Etats-Unis, les personnes contaminées pourraient autant transmettre le virus, qu'elles soient vaccinées ou non. Retrouvez davantage de détails dans notre article.

17h01 : Le ministère de la Santé du Niger annonce avoir reçu 302 400 doses de vaccins Johnson & Johnson contre le Covid-19. Elles ont été offertes par les Etats-Unis, quatre mois après le lancement de la vaccination qui se fait au compte-gouttes dans ce pays. Depuis le début de sa campagne de vaccination lancée le 29 mars, le Niger a reçu plus d'un million de doses de vaccins : 400 000 doses de Sinopharm offertes par la Chine, 355 000 doses d'AstraZeneca via le programme Covax destiné à fournir des vaccins aux pays à faible revenu, un don indien de 25 000 doses du même vaccin, et donc ces doses américaines de Johnson & Johnson.

16h47 : A Nantes (Loire-Atlantique), le quotidien régional Presse Océan montre des manifestants qui ont mis en place une signalisation avec des drapeaux blancs alors que le cortège se disperse.

16h41 : Les manifestations contre le pass sanitaire se poursuivent un peu partout en France et la tension monte du côté de la place de la République, à Paris. Des journalistes sur place rapportent que du gaz lacrymogène est utilisé.

15h44 : "D’abord, en France, on a la liberté de manifester ses opinions, le droit de manifester contre les décisions gouvernementales, du moment que les choses sont faites dans les règles de la République. De ce que j’ai vu, elles le sont en très grande majorité. Nous sommes une grande démocratie, contrairement à ce que certains veulent faire croire, et je veux donc garantir la liberté de manifester de chacun."

Gérald Darmanin est revenu sur les manifestations des antipass sanitaire dans Le Parisien. "Je constate, à Paris comme ailleurs, une mobilisation qu’il faut relativiser, puisqu’on parle de 150 000 à 200 000 manifestants. Si je fais un parallèle avec les quatre millions de personnes qui se sont fait vacciner au lendemain du discours du président, on constate que ces manifestants ne sont pas majoritaires."

15h38 : @Vivel On se détend, il y a des manifestations un peu partout en France, et malgré le fait qu'on est en plein milieu des vacances, il y a du monde, donc c'est une information qui a toute sa place dans un fil généraliste d'actualité (comme les JO ce matin). Donc on en parle, on met en contexte et ne vous inquiétez pas, vous aurez les chiffres de vaccination du jour ce soir vers 19 heures. Ce n'est pas parce que l'information ne vous plaît pas qu'elle n'existe pas.

15h36 : "Cortège important", "beaucoup de monde" etc. : vous êtes au courant qu'il y a encore plus de monde dans les centres de vaccination ? Donc arrêtez un peu votre propagande pour ces abrutis !

15h15 : Coucou FI. Du.monde à Bayonne pour la manifestation anti passe sanitaire.

15h12 : On continue de faire le tour de France des manifestations contre le pass sanitaire.

14h46 : Des images des manifestations en région contre le pass sanitaire.

14h44 : Vu de l'arrière du cortège, l'effet de foule est moins important, d'où la nécessité de se méfier des photos "waouh".

14h43 : Florian Philippot, le patron du parti Les Patriotes, revendique le succès de la manifestation qu'il organise dans le sud de Paris.

14h28 : Enfin à Paris, le cortège qui s'élance de la rive droite est bien garni, tweetent des journalistes sur place. Je rappelle que nous aurons les chiffres police dans la soirée, et pas forcément les chiffres organisateurs.