Manifestation contre le pass sanitaire : 160 000 personnes dans les rues

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Manifestation contre le pass sanitaire : 160 000 personnes dans les rues
FRANCE 2
Article rédigé par
C.Gillard, S.Guibout, M.Benito, M.Kassou - France 2
France Télévisions

Samedi 24 juillet, 160 000 personnes selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, ont manifesté dans plusieurs villes de France contre l'extension du pass sanitaire et la vaccination obligatoire de certaines professions.

Ils ont un mot d'ordre : garder leur liberté de se faire vacciner ou non. Dans la foulée rassemblée place du Trocadéro (Paris), samedi 24 juillet, les manifestants viennent de tous horizons : des anonymes, des familles, des partisans du Rassemblement National ou encore des Gilets Jaunes. "Ils sont en train de nous diviser, ça sera les vaccinés et les non-vaccinés", témoigne une manifestante parisienne. Pour beaucoup, la généralisation du pass sanitaire dans les lieux publics a été un déclic. "C'est une politique autoritaire, menée à marche forcée", explique un manifestant.

Des soignants parmi les manifestants

Dans la foule, de nombreux soignants ont fait le déplacement. Ils se disent trahis par le gouvernement et son obligation vaccinale. "J'ai travaillé en réa Covid, j'ai donné de ma personne, de mon temps, de mon énergie, psychologiquement c'était très dur et là on m'impose un vaccin", témoigne une soignante. Certains refusent de céder à ce qu'ils appellent un chantage, peu importe s'ils doivent perdre leur emploi. En marge des cortèges, quelques incidents ont éclaté à Paris et Marseille (Bouches-du-Rhône) où les forces de l'ordre ont fait usage de gazs lacrymogènes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.