Covid-19 : première journée avec le pass sanitaire en France

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Loisirs : première journée avec le pass sanitaire obligatoire
FRANCE 3
Article rédigé par
R. Asencio, M. Le Page, C. Vignal, M Queinnec, L. Houeix, P. Touileb, E. Martin, C. Pary, A. Brodin - France 3
France Télévisions

Le pass sanitaire est devenu une réalité pour beaucoup de Français, ce mercredi 21 juillet. Il est obligatoire pour accéder à tous les lieux de culture accueillant plus de 50 personnes. Comment s'est passée cette première journée ?

À Paris, comme à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) et Marseille (Bouches-du-Rhône), c'est la même règle pour tout le monde mercredi 21 juillet. Il est désormais impossible d'entrer dans un lieu de culture sans le pass sanitaire.  Au MUCEM à Marseille, cette mesure n'a pas repoussé le public. "Ça a pris cinq minutes de plus", commente un homme qui pense que "ça vaut le coup". À la Scala de Paris, l'un des rares théâtres parisiens ouverts cet été, la procédure est bien en place. "Jusqu'à présent, tout le monde a le pass", témoigne un vigile. "C'est juste plus long de cinq à dix minutes", assure la directrice exécutive du théâtre.

Les salles de cinéma désertées

Le cinéma du Grand Rex a quant à lui investi pour s'adapter à cette nouvelle règle, embauchant cinq personnes supplémentaires pour contrôler les pass. Dans d'autres cinémas, le pass sanitaire a fait fuir les clients. "Ça reste contraignant quand même", commente une cinéphile qui n'a pas pu rentrer. Certaines salles ont trouvé la parade : maintenir la jauge à moins de 50 spectateurs pour éviter les contrôles.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.