Covid-19 : 25 millions de doses de vaccin à injecter en six semaines, un rythme tenable ?

Publié Mis à jour
Covid-19 : 600 000 doses de vaccin à injecter en six semaines, un rythme tenable ?
FRANCE 2
Article rédigé par
J.Lonchampt, M.Arribe, F.Daireaux, A.Sarlat, JM. Lequertier, H.Horocks - France 2
France Télévisions

Dès le 15 février, le délai entre la deuxième et la troisième dose sera raccourci à quatre semaines. 



25 millions d’injections en six semaines : c’est l’objectif colossal que s’est imposé le gouvernement. Dès le 15 février, pour obtenir son pass vaccinal, le délai entre la deuxième et la troisième dose passera à quatre mois contre sept actuellement. À Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), un centre de vaccination a multiplié par cinq le nombre de rendez-vous en un mois seulement, et ouvre de nouveaux créneaux. "Nous allongeons un peu les journées, et nous avons ouvert en décembre des week-ends, et nous ouvrirons le 8 et le 9 janvier", détaille la directrice du centre.

600 000 doses par jour jusqu’au 15 février

Pour soutenir ce rythme, le pays attend 12,7 millions de doses de Pfizer, et 25 millions de chez Moderna. Mais la cadence pourra-t-elle être tenue ? Pour tenir le rythme, il faudrait que 600 000 doses soient injectées chaque jour jusqu’au 15 février. "C’est une logistique qui paraît difficilement tenable. Sur six semaines, les équipes se fatiguent. Il faudrait rouvrir les grands centres comme le Stade de France", explique une économiste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.