Vaccination contre le Covid-19 : le délai pour recevoir une dose de rappel et conserver son pass sanitaire réduit à quatre mois à partir du 15 février

Ce délai était jusque-là de sept mois. "Une infection équivaudra toujours à une injection", précise le ministre de la Santé au "JDD".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre de la Santé, Olivier Véran, le 24 novembre 2021 à l'Elysée. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

Les règles se durcissent à nouveau. A partir du 15 février, le délai pour recevoir une dose de rappel et conserver son pass sanitaire sera réduit à quatre mois, annonce au Journal du Dimanche (article réservé aux abonnés), le ministre de la Santé, Olivier Véran, dimanche 2 janvier. Ce délai, qui ne concerne que les adultes et s'applique à partir du 15 janvier, était jusque-là de sept mois.

>> Suivez les dernières informations sur la pandémie de Covid-19 dans notre direct

"Nous avons décidé de faire évoluer ces règles, mais en laissant à chacun le temps de faire son rappel : à partir du 15 février, il faudra l'effectuer quatre mois – et non plus sept – après sa deuxième dose pour avoir un schéma vaccinal complet", explique Olivier Véran.

"Une infection équivaudra toujours à une injection", précise par ailleurs le ministre. "Cela veut dire qu'une personne qui a ses deux doses, n'a pas encore fait son rappel mais a été récemment contaminée par le virus répond aux conditions posées."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.