Covid-19 : Jean Castex réunit dix ministres lundi pour "faire le point" sur Omicron et "la continuité des services publics essentiels"

Le Premier ministre réunira lundi à 16 heures dix de ses ministres "afin de faire le point sur l'impact du variant Omicron et sur la continuité des services publics essentiels", a annoncé Matignon dimanche. 

Le Premier ministre Jean Castex à Créteil, Val-de-Marne, le 28 décembre 2021. 
Le Premier ministre Jean Castex à Créteil, Val-de-Marne, le 28 décembre 2021.  (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le Premier ministre Jean Castex réunira lundi 3 janvier à 16 heures dix de ses ministres "afin de faire le point sur l'impact du variant Omicron et sur la continuité des services publics essentiels", a annoncé Matignon dimanche à l'AFP. "Hôpitaux, lieux d'enseignements, transports en commun, administrations, armée, gendarmeries et commissariats ou encore entreprises du secteur de l'énergie" seront les secteurs concernés, a précisé cette source. Les ministres de la Santé Olivier Véran, de l'Economie Bruno Le Maire, de l'Intérieur Gérald Darmanin, de l'Education Jean-Michel Blanquer ou encore du Travail Elisabeth Borne participeront notamment à cette réunion. 

Ce direct de dimanche est terminé.

 Une vague de contaminations "sans précédent" aux Etats-Unis. La hausse du nombre de cas de Covid-19 aux Etats-Unis suit une courbe "presque verticale", ce qui n'est pour l'instant pas le cas des hospitalisations, a déclaré le docteur Anthony Fauci, principal conseiller de la Maison Blanche sur la crise sanitaire. "Nous sommes au milieu d'une très forte vague", a-t-il ajouté sur la chaîne de télévision ABC, précisant que l'augmentation des cas était "sans précédent", avec une moyenne à presque 400 000 nouvelles contaminations par jour. 

Plus de tests à l'école pour éviter les fermetures de classe. Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a dévoilé les nouveaux contours du protocole sanitaire qui s'appliquera à partir du lundi 3 janvier dans les écoles. Principale nouveauté : désormais, lorsqu'il y aura un cas positif dans une classe, tous les enfants devront réaliser un test PCR ou antigénique et deux autres autotests "à J +2 et à J +4". Les parents devront "attester par écrit que les tests ont bien été faits et qu’ils sont négatifs"

 L'Etat prolonge les aides aux entreprises d'Outre-mer pour la fin 2021. Les entreprises ultramarines les plus touchées par les restrictions prises pour endiguer la crise sanitaire du Covid-19 en novembre et décembre pourront bénéficier d'aides, a annoncé le gouvernement. Les mesures concernent les entreprises des "secteurs protégés", inscrites sur les listes S1 et S1 bis, comme la restauration, les agences de voyage, les salles de sports. 

 Le délai pour recevoir une dose de rappel réduit. A partir du 15 février, le délai pour recevoir une dose de rappel et conserver son pass sanitaire sera réduit à quatre mois, annonce au Journal du dimanche (article réservé aux abonnés), le ministre de la Santé, Olivier Véran, dimanche 2 janvier. Ce délai était jusque-là de sept mois. "Une infection équivaudra toujours à une injection", précise le ministre. Suivez notre direct.

 Le bout du tunnel ? "Cette cinquième vague [de Covid-19] sera peut-être la dernière", a déclaré Olivier Véran au JDD. "Omicron est tellement contagieux qu'il va toucher toutes les populations du monde. Il va entraîner une immunité renforcée : on sera tous plus armés après son passage", justifie-t-il. Olivier Véran appelle néanmoins à "continuer à vacciner la planète en urgence" pour "mettre un maximum de chances de notre côté".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h09 : Ce direct est désormais terminé. Voici les principaux titres en ce dimanche soir :

• En réponse au défi posé par le variant Omicron en France, les règles d'isolement des cas positifs et des cas contacts seront assouplies à compter de lundi en France. Voici ce qu'il faut savoir si vous avez été contaminé ou en contact avec une personne positive.


• Moins de contraintes d'isolement, davantage de tests et de personnel... A la veille de la rentrée, le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a détaillé son plan pour limiter l'impact de la cinquième vague dans les établissements scolaires.

• Après deux jours de critiques venues de la droite et de l'extrême droite, le drapeau européen suspendu sous l'Arc de Triomphe a été retiré. Il avait été installé de manière temporaire, sans drapeau français, pour célébrer la présidence française du Conseil de l'UE.


• Deux clubs de quatrième division, Bergerac et Versailles (N2), se sont qualifiés pour les huitièmes de finale de la Coupe de France. Les quatre "petits poucets" de cinquième division, eux, ont tous été éliminés. Lundi soir, Vannes (N2) tentera de créer l'exploit face au PSG.


En attendant la reprise de ce direct à 6 heures, nos antennes radio et télé continuent de vous informer.

22h49 : @toujours perdu ! : Vaccinés ou non, les enfants de moins de 12 ans sont tous logés à la même enseigne. S'ils sont cas contact d'un de leurs camarades de classe, il leur faut un test négatif pour retourner en cours, puis deux résultats négatifs à J+2 et J+4.

22h48 : Vous dites que pour le les enfants de primaire cas contact, ils peuvent aller à l'école avec un test négatif puis deux autotest. Même pour les enfants non vaccinés? Je pensais qu'il fallait les isoler comme les autres cas contact non vacciné ? Non?

22h44 : @Evecap : Non, le changement qui interviendra le 15 février porte sur la durée maximale entre la deuxième dose et la dose de rappel qu'il faudra respecter pour conserver son pass sanitaire. Cette durée passera alors de 7 mois à 4 mois.

22h44 : Bonsoir FI. Ce n'est pas jusqu'au 15 février que le pass est valable même si pas 3eme dose ?

22h38 : @Nanou : Jusqu'au 15 janvier, votre schéma vaccinal est considéré comme complet avec une vaccination deux doses sans rappel. Vous devriez donc pouvoir retrouver vos élèves demain si vous avez un test négatif (je prends des pincettes, car un flou subsiste concernant les cas contact vivant avec la personne positive).

22h37 : Bonjour, je suis professeur et cas contact de mon mari. Je suis vaccinée deux doses, est-ce un schéma vaccinal complet ou est-il complet seulement après avoir eu le rappel ? Je ne sais toujours pas clairement si je peux aller en classe demain...

22h31 : @gsm : Je pense que l'on peut se fier au pavé de 40 pages actualisé par le ministère de l'Education nationale (que j'encourage chacun à consulter pour toute question sur les règles en milieu scolaire - les mises à jour sont en jaune). Réponse claire et nette, page 8 : "Pour les élèves des écoles maternelles, le port du masque est proscrit."

22h31 : Savez vous si il y a des informations concernant les enfants en maternelle qui ont 6ans. Doivent t'il porter le masque à l'école eux aussi?

22h26 : Le confinement imposé en amont de Noël passe mal aux Pays-Bas. Des milliers de manifestants se sont réunis à Amsterdam pour dénoncer ces restrictions sanitaires. La police annonce avoir arrêté "30 suspects" dans le cortège après divers incidents.






(Paulo Amorim/SIPA - Peter Dejong/SIPA)

21h59 : Oups, petit oubli à la liste ci-dessous : dès demain, en primaire, si "un enseignant est absent", les élèves ne pourront plus être répartis "dans les autres classes", selon le ministère de l'Éducation nationale.

21h53 : Pour avoir les idées claires avant de filer au lit, voici un rappel de plusieurs changements en vigueur à partir de demain :

- port du masque obligatoire pour les enfants dès 6 ans dans de nombreux lieux publics

- nouvelles règles d'isolement pour les malades du Covid et les cas contact

- minimum trois jours de télétravail par semaine pour les postes où cela est possible

- retour des jauges pour les spectacles culturels et sportifs

- restrictions de consommation dans les bars, ainsi que dans les cinémas, les théâtres, les équipements sportifs et les transports collectifs

- augmentation de quatre à six du nombre d'enfants pouvant être accueillis simultanément par les assistantes maternelles

21h43 : Rentrée chargée pour le gouvernement, demain. Une vaste réunion inter-ministérielle se tiendra à Matignon dans l'après-midi pour faire le point sur la "continuité des services publics essentiels" face à Omicron. Au menu notamment, "hôpitaux, lieux d'enseignements, transports en commun, administrations, armée, gendarmeries et commissariats ou encore entreprises du secteur de l'énergie".

20h11 : @Jailanarinequisaigne : La foire aux questions du ministère de l'Education nationale (PDF) n'entre pas dans ce niveau de détails et peut-être qu'un test tous les deux jours restera la règle. Mais il est possible, en effet, que la routine "un brossage de dents, un pipi et au lit" devienne pour certains, en ce début 2022, "un brossage des dents, un pipi, un autotest et au lit"... Bonne année quand même !

20h10 : Si je comprends bien, si il y a un cas positif dans la classe, il faudra faire un auto test à J0, J2 et J4 mais si il y a plusieurs cas par semaine, on va être amené à tester nos enfants tous les jours ?? Cela va devenir invivable !!

20h03 : Il est 20 heures, voici un nouveau point sur l'actualité de ce dimanche :

• En réponse au défi posé par le variant Omicron en France, les règles d'isolement des cas positifs et des cas contacts seront assouplies à compter de demain en France. Voici ce qu'il faut savoir si vous avez été contaminé ou en contact avec une personne positive.


• Moins de contraintes d'isolement, davantage de tests, des renforts de personnel... A la veille de la rentrée, le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a détaillé son plan pour limiter l'impact de cette vague dans les établissements scolaires.

• Après deux jours de critiques venues de la droite et de l'extrême droite, le drapeau européen suspendu sous l'Arc de Triomphe a été retiré. Il avait été installé de manière temporaire, sans drapeau français, pour célébrer la présidence française du Conseil de l'UE.


• De nouveaux incidents sur les terrains français. Le match de Coupe de France entre Jura Sud et Saint-Etienne a été interrompu durant une vingtaine de minutes après que des fumigènes ont été allumés et un pétard lancé depuis le parcage stéphanois.

20h01 : Faut-il multiplier l'installation de capteurs de CO2 dans les écoles en cette rentrée ? Dans Le Parisien, Jean-Michel Blanquer lance "un appel aux maires pour une montée en puissance". Il rappelle l'existence d'un fonds de l'Etat doté de 20 millions d'euros pour aider les collectivités à s'équiper. "Ce fonds sera augmenté si nécessaire", promet-il.

19h36 : Le nombre de patients Covid accueillis en réanimation ou en soins intensifs continue sa lente progression, atteignant 3 572 ce soir, soit 12 de plus qu'hier.

19h32 : Les chiffres du jour de Santé publique France sont tombés. En 24 heures, 58 432 nouveaux cas ont été enregistrés, un niveau très en-deçà de la barre des 200 000 contaminations franchie depuis quatre jours. Une explication toute simple, a priori : hier était un jour férié et aujourd'hui est un dimanche, autant dire que de nombreux lieux de dépistage étaient fermés.

19h01 : @LaMitmit : C'est aussi ce que je comprends. Les nouvelles règles d'isolement, détaillées dans notre article et sur le site du gouvernement, ne font plus état d'un isolement spécifique de 17 jours pour les cas contact vivant avec une personne positive. Mais je vous concède qu'il est curieux que l'exécutif n'ait pas encore été plus explicite sur les règles s'appliquant à ces situations intra-familiales... Si quelqu'un voit passer une info, je suis preneur !

19h00 : bonjour Yann. Mes enfants (6 et 9 ans) sont confinés depuis mercredi dernier car je suis covid+. Si je comprends bien, avec un test négatif ils pourraient retourner à l’école dès demain?

18h53 : Matignon annonce que le Premier ministre, Jean Castex, réunira dix de ses ministres, demain, à 16 heures, "afin de faire le point sur l'impact du variant Omicron et sur la continuité des services publics essentiels".

18h24 : @colin @directeur en colère : Ayant ce direct à gérer tout seul, je n'ai pas le temps de me lancer dans une enquête approfondie, mais sachez que je suggère l'idée à mes petits collègues pour demain matin. Pour l'heure, je peux seulement avancer une piste : Jean-Michel Blanquer s'appuie peut-être sur l'étude ComCor, qui avait listé, en avril, les instits parmi les "catégories professionnelles les moins à risque". Bonne soirée.

18h23 : Au lieu de répéter comme des perroquets les propos du ministre, serait-il possible de savoir sur quelle étude se fonde cette affirmation ? Aucune bien sûr !

18h23 : Bonjour, pourrait-on avoir un fact-checking de l'affirmation du ministre Blanquer selon laquelle les profs sont parmi les catégories les moins contaminées ? Merci pour votre travail et bonne année à toute la rédaction de France Info!

18h10 : Il est 18 heures dans l'Hexagone et déjà 21 heures à La Réunion. Dans ce département, comme tous les soirs désormais, le couvre-feu entre en vigueur jusqu'à 5 heures. Les sorties nocturnes sont conditionnées à la présentation d'une attestation de déplacement dérogatoire, et ce au moins jusqu'au 23 janvier.

23h10 : @protocole nouveau : Concernant l'isolement des jeunes enfants dont les parents sont positifs, c'est la nouvelle règle des cas contacts de moins de 11 ans qui semble s'appliquer : pas besoin de s'isoler, mais il faut réaliser un test le jour-même, puis à J+2 et J+4.

17h51 : @protocole nouveau @Magui44 : Comme le détaille ce guide édité par le ministère de la Santé, les autotests sont des tests antigéniques à introduire dans la narine "sur 2 à 3 cm maximum". Ils peuvent être utilisés dès 3 ans, d'où leur distribution dès la maternelle à compter de demain.

17h50 : savez vous si les auto test seront des tests salivaires? Difficile de pratiquer un auto test dans le rhino pharyngé à mon enfant de 6 ans! et quelle sera la fiabilité de tests mal réalisés? ...

17h50 : Auto tests donnés en pharmacie pour j2 et j4 très bien... et pour les maternelles ? Il va bien falloir porter le test salivaire au labo non? Et où sont les infos pour les durées d'isolement des enfants de maternelle dont les parents sont positifs ? Quelle gestion exemplaire de la situation ! Si vous avez la réponse à cette question cela m'intéresse grandement ! Merci beaucoup !

17h41 : @institencolère : Pour être franc, l'interview de Jean-Michel Blanquer ne correspond pas à l'annonce d'un nouveau protocole sanitaire mais seulement à la confirmation des règles générales annoncées ce matin. Sachez par ailleurs que la foire aux questions du ministère de l'Education nationale vient d'être mise à jour.

17h40 : Et comme d'habitude, le protocole sanitaire est publié dans un journal où l'accès est payant. Blanquer se fiche vraiment des enseignants, c'est honteux..

18h11 : "Entre faire travailler un soignant positif mais asymptomatique et fermer des lits, je crois qu'il vaut mieux encore pouvoir s'occuper de patients qui en ont besoin."


Bruno Mégarbane défend la "stratégie du risque minimum" adoptée par l'exécutif, qui permet aux soignants contaminés de continuer à travailler sous certaines conditions.

18h12 : Avec la montée en puissance d'Omicron, la réduction de la durée d'isolement est-elle cohérente sur le plan épidémiologique ? Oui, selon le réanimateur Bruno Mégarbane. "Les symptômes apparaissent plus rapidement" pour les personnes vaccinées, avec un pic de charge virale "plus précoce" et une élimination du virus "plus rapide", explique-t-il.

17h16 : Bonjour et bonne année à vous. Je suis en classe avec un FFP2 et cela se passe très bien. Un médecin m'a dit "mets un FFP2 si tu ne veux rien avoir car le risque est inférieur à 1% de risque de transmission contre 30% avec le chirurgical". Ce ministre est devenu un grand ponte de la médecine?

17h15 : Bonjour France info A savoir qu'on ne fournit pas de masques chirurgicaux aux profs, encore moins aux personnes vulnérables de l'éducation nationale. Je suis à risques, mais pas immuno déprimées, et mes masques chirurgicaux, je les achète moi même! Pff

17h14 : En tant que professeur, je n'ai JAMAIS reçu un seul masque chirurgical, uniquement 10 masques en tissu depuis le début de la pandémie, et 2 paquets de lingettes désinfectantes.

17h13 : Sur notre antenne, la professeure de lycée Sophie Vénétitay, secrétaire générale du Snes-FSU, appelle le ministère à fournir aux enseignants "des masques chirurgicaux ou FFP2", en remplacement de ceux en tissu actuellement livrés "sans barrette sur le nez et bien souvent trop grands".




17h07 : A ce stade, Jean-Michel Blanquer écarte le recours aux masques FFP2 en classe, car "il est très difficile de faire cours avec". Il assure que les masques ordinaires ont prouvé leur efficacité, si bien que "les enseignants font partie des catégories professionnelles les moins contaminées".



(Magali Cohen / Hans Lucas / AFP)

17h02 : Afin de limiter les fermetures de classes, les élèves de primaire dont un camarade aura été testé positif pourront continuer à revenir en cours sur présentation d'un résultat négatif. "Ce qui change, c’est que désormais, quand la famille fera le premier test, elle recevra en pharmacie deux autotests gratuits, pour que les élèves se testent à nouveau à la maison à J+2 et à J+4, souligne le ministre. Les parents devront attester par écrit que les tests ont bien été faits et qu’ils sont négatifs."

16h54 : Les enseignants actuellement cas contact pourront faire leur rentrée dès demain, à condition d'être "vaccinés" et "après avoir fait un test", confirme Jean-Michel Blanquer. Ceux n'ayant pas de schéma vaccinal complet devront rester chez eux pendant une semaine à compter du dernier contact avec la personne positive.

16h58 : "Clairement, janvier sera tendu et on se met en situation d’y faire face."

Dans un entretien au Parisien (article abonnés), le ministre de l'Education affirme que les capacités de remplacement des professeurs des écoles passera de 9% à "12-15% selon les académies" en cette rentrée, grâce notamment à la suspension des formations continues et au recrutement de contractuels et de vacataires.

15h53 : Vous êtes cas contact ou positif au Covid-19 ? Dès demain, les mesures d'isolement évoluent et s'assouplissent. Nous vous expliquons pourquoi l'exécutif a fait ce choix alors que le nombre des contaminations explose.

15h08 : Les entreprises ultramarines les plus touchées par les restrictions prises pour endiguer la crise sanitaire en novembre et décembre pourront bénéficier d'aides financières, annonce le gouvernement. Les mesures concernent les entreprises des "secteurs protégés", comme la restauration, les agences de voyage ou les salles de sports. Vous trouverez plus d'informations ici.

14h44 : "L’absence d’annonces gouvernementales pour les collèges et les lycées en pleine 5e vague, avec un variant qui circule rapidement, est irresponsable."

14h42 : Ce préavis, déposé pour la semaine du 3 au 7 janvier, "sera renouvelé tout au long du mois de janvier", précise le principal syndicat d'enseignants du secondaire. Avec ce mouvement, le Snes-FSU veut dénoncer les mesures "insuffisantes" prises par le gouvernement pour lutter contre la 5e vague du Covid-19.

14h40 : Le Snes-FSU, principal syndicat des enseignants du second degré, a déposé un préavis de grève pour la semaine de la rentrée.

14h39 : Bonjour @Sabine. La direction générale de la santé a précisé à mes confrères de LCI, la semaine dernière, qu'une "personne qui entamerait aujourd'hui son schéma pourra obtenir un pass vaccinal une semaine après sa deuxième dose". Soit au bout d'un mois après la première dose pour les vaccins à double injection.

14h20 : Bonjour. Y a t’il des règles particulières pour ceux qui ont prévu de faire leur première dose en janvier ? Je n’y comprends rien. Merci de m’aider

14h14 : Il est 14 heures, voici un rappel des principales actualités de ce dimanche :

• On connaît enfin les nouvelles règles d'isolement pour les personnes testées positives ou cas contact. Nous vous résumons ces nouvelles mesures, en vigueur dès demain.

• Le délai pour effectuer sa dose de rappel et conserver son pass sanitaire sera réduit à quatre mois à partir du 15 février, a annoncé Olivier Véran. Suivez notre direct.

• Un important incendie, que les pompiers n'ont pas encore maîtrisé, s'est déclenché ce matin au siège du Parlement sud-africain. Aucun bilan n'a été donné et l'origine de l'incendie n'est pas encore connue.