Certificat de rétablissement : de quoi parle-t-on et dans quelles conditions peut-on l'utiliser ?

Présenté comme la troisième façon d'obtenir un pass sanitaire, le certificat de rétablissement est délivré aux personnes qui ont été testées positives au Covid-19 depuis au moins onze jours et moins de six mois.

Article rédigé par
Antoine Deiana - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le certificat de rétablissement est délivré aux personnes qui ont été testées positives au Covid-19 depuis plus de quinze jours et moins de six mois. (UGO PADOVANI / HANS LUCAS)

Le pass sanitaire est, depuis le 9 juin 2021, indispensable pour assister à certains événements de plus de 1 000 personnes. À partir du 1er juillet, il sera également reconnu pour les déplacements internes à l'espace européen, sous la forme d'un certificat européen. Pour avoir accès à ce pass, trois possibilités s'offrent à vous : vous êtes allé au bout de votre schéma vaccinal, vous avez la preuve d'un test négatif de moins de 72 heures, ou vous avez la preuve d'un test PCR ou antigénique positif datant d'au moins 11 jours et de moins de six mois.

Dans ce dernier cas, vous êtes en possession d'un "certificat de rétablissement",  c'est-à-dire une preuve que avez eu le Covid-19 et que vous en êtes guéri.  Comment l'obtenir et dans quelles conditions l'utiliser ? Explications.

Pour l'obtenir : utiliser le test positif d'origine 

Si vous souhaitez obtenir votre certificat de rétablissement, vous devez justifier d'un test PCR ou antigénique positif d'au moins 11 jours et moins de six mois, d'après le décret du 7 juin 2021. Pour cela, vous pouvez utiliser la version d'origine papier remise lors du test que vous pourrez utiliser telle quelle ou avec votre application #TousAntiCovid si vous scannez le QR code de votre test dans l'onglet "carnet".

Si vous ne retrouvez plus votre test de moins de six mois et de plus de 15 jours, il faut demander au laboratoire où vous l'avez fait de régénérer le certificat de test via la plateforme sidep.gouv.fr (ce portail, accessible avec votre identifiant France Connect, vous permet égalemment de récupérer votre dernier certificat de test de dépistage). Attention, la direction générale de la santé (DGS) nous précise que ce certificat de test regénéré doit être récupéré rapidement "avant que celui-ci ne soit supprimé au cours de la même journée".

Le certificat de rétablissement au sein du pass sanitaire européen

À partir du 1er juillet, le pass sanitaire permettra de se déplacer à l'intérieur de l'espace européen et s'appelera le "certificat Covid numérique de l’UE". La DGS a ajouté, lors d'un brief presse le 29 juin, que le certificat de rétablissement serait un motif valable, dans le cadre du pass sanitaire européen, pour entrer sur le territoire français à partir du 1er juillet. Jusque-là, en France, le certificat de rétablissement n'était accepté que pour certains évènement de plus de 1 000 personnes.

La DGS précise que ces règles sont valables aujourd'hui, mais peuvent changer en fonction de l'évolution de la situation sanitaire à l'échelle européenne. Il est d'ailleurs conseillé de se renseigner sur les différentes conditions exigées, selon le pays européen où l'on souhaiterait se rendre. En effet, les règles en vigueur dans chaque Etat membre changent en fonction de la réglementation nationale et de la situation épidémique. Néanmoins l'outil de pass sanitaire pour voyager sera le même pour tous.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.