Pass sanitaire : la course au rappel s’intensifie

Publié Mis à jour
Pass sanitaire : la course au rappel s’intensifie
Article rédigé par
A. Lay, D. Basier, T. Breton, I. Delion, T. Paga, V. Gouriou, G. Sabin, N. Jauson - franceinfo
France Télévisions

Alors que le 15 janvier, de nombreux français vont voir leur pass arriver à expiration, les centres de vaccination vont connaitre une hausse de fréquentation. Mais beaucoup annulent leur rendez-vous après avoir contracté la maladie.

Alerte jaune, votre pass sanitaire arrive à expiration, un rappel est nécessaire. L’alerte est claire sur l’application Tous Anti Covid. Dès ce samedi 15 janvier, si sept mois sont passés entre la dernière injection ou le certificat de rétablissement, le pass sanitaire sera désactivé. La dernière chance pour les candidats au rappel. Près de 600 000 personnes seraient concernées par le risque d’une désactivation.

De nombreuses annulations

Certains ne se présenteront pas dans les centres de vaccination. Ayant contracté la maladie, ils n’auront pas besoin de dose de rappel. Dans un centre de Clamart, les vaccinations se font rares. "Hier on a eu entre 50 et 60 annulations, la plupart ont le Covid", explique Linda Nemra du centre d’appel de Clamart. Au 15 février, le délai entre les deux injections sera raccourci à quatre mois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.