Un pince-nez made in Normandie qui empêche la buée de se former sur les lunettes

Comment éviter l'apparition de buée sur les lunettes quand on porte un masque ? Dans la série des inventions liées au Covid, voici le pince-nez que l'on doit au flair d'une entreprise de Seine-Maritime. #IlsOntLaSolution

Les porteurs de lunettes connaissent bien le problème. À chaque fois qu’ils enfilent leur masque, de la buée apparaît sur les verres de leurs montures. Et difficile de la faire disparaître. Mais un petit objet tendance pourrait bien leur apporter une solution et devenir indispensable.

Misty, le pince-nez antibuée se glisse sur votre protection en tissu ou à usage unique. 60 imprimantes 3D œuvrent jour et nuit à la fabrication de l’accessoire. "Le fil est fondu pour être déposé selon l’ordre qu’on lui a donné à partir du fichier. C’est quand même assez long. Pour faire une centaine de Misty, il faut 24 heures", confie Audrey Fontaine, directrice de Normandy EcoSpace.

Le chiffre d'affaires a bondi de 30%

Depuis le reconfinement, les commandes affluent dans la start-up de Seine-Maritime à l’origine du produit. Un pari réussi pour la petite société qui a embauché et vu son chiffre d’affaires grimper de 30% depuis cet été. "Evidemment, c’était un risque sur l’avenir, un pari. Surtout qu’on ne connaissait pas très bien ces machines-là. Eh bien on a pris ce risque et on est ravis parce qu’on a créé de l’emploi derrière. On a embauché tout de suite face à l’urgence pour traiter les commandes du site internet".

4 800 pièces vendues autour de 2 euros sont produites chaque jour et expédiées en France, Belgique et au Royaume-Uni.

4 800 pièces sont vendues chaque jour.
4 800 pièces sont vendues chaque jour. (FRANCE 3)