Cet article date de plus d'un an.

Port du masque obligatoire : les habitants du Nord sont divisés

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : le masque jusque dans les champs
Article rédigé par
B.Six, M.Mouamma, J.Vlasseman - France 2
France Télévisions

Après plusieurs villes, ce sont désormais des départements entiers qui imposent le port du masque. C'est notamment le cas du Nord, dont les habitants semblent divisés par la mesure.

Sur la place d'un village des Flandres, les habitants qui portent un masque se comptent encore sur les doigts d'une main. Ce sont les touristes belges qui, les premiers, se plient aux nouvelles obligations. La préfecture du Nord vient de décréter le port du masque obligatoire dans les lieux fréquentés de toutes les communes du département. Outre les grandes villes, les villages aussi sont désormais concernés. Une décision difficile à comprendre pour certains. 

Une mesure de prévention

"Dans les campagnes, [...] l'espace était suffisant pour ne pas devoir obliger à mettre un masque", estime par exemple un commerçant. Le Nord est en vulnérabilité modérée. En clair, le nombre de cas de Covid-19 progresse, mais on est encore loin du seuil d'alerte. La population va devoir s'habituer à cette mesure de prévention. "C'est bien pour se protéger et protéger les autres, je dis qu'il faut le mettre", sourit un habitant. L'obligation s'applique à toutes les personnes de plus de 11 ans, pour une durée d'un mois. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.