Port du masque à l'école : vers un retour sur l'ensemble du territoire, selon le chef du service réanimation de l'hôpital Lariboisière

"La classe d'âge des moins de 11 ans est évidemment celle où le virus trouve le chemin le plus facile pour se propager", prévient ce samedi sur franceinfo Bruno Mégarbane, chef du service réanimation de l'hôpital Lariboisière. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une élève dans une école élémentaire à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), le 6 septembre 2021.  (LUC NOBOUT / MAXPPP)

Il faut s'attendre à un retour du port du masque à l'école primaire dans l'ensemble des départements français, prévient sur franceinfo samedi 6 novembre le professeur Bruno Mégarbane, chef du service réanimation de l'hôpital Lariboisière, à Paris. On assiste en ce moment à "une homogénéisation de l'épidémie" sur tout le territoire, avec un taux d'incidence repassé au-dessus des 50 cas pour 100 000 habitants au niveau national. Plus de 60 départements métropolitains et ultra-marins sont au-dessus du seuil d'alerte.

"L'ensemble des départements va connaître une augmentation des contaminations" et passer "au-delà de ce seuil" de 50 cas pour 100 000 habitants, estime Bruno Mégarbane. Sachant que la stratégie adoptée par l'exécutif est de rétablir le port du masque à l'école dans les départements qui dépassent le seuil d'alerte, son retour partout en France n'est qu'une question de temps, selon le chef du service réanimation de l'hôpital Lariboisière.

Il ajoute que "le virus se propage essentiellement auprès des personnes non vaccinées, et la classe d'âge des moins de 11 ans est évidemment celle où le virus trouve le chemin le plus facile pour se propager", car les enfants ne sont pour l'instant pas éligibles à la vaccination.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Masques sanitaires

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.